Réunie autour du contre-ténor Serge Kakudji, KVS / les ballets C de la B, une folle équipée de musiciens et de chanteurs font de Coup Fatalun hymne à la vie. La musique africaine s’y frotte au baroque européen dans un fascinant pas de deux : un bonheur de tous les instants.

Découvert dans Pitié ! sous la direction d’Alain Platel et de Fabrizio Cassol , Serge Kakudji nous laissa longtemps le souvenir d’une voix d’ange. Ce contre-ténor qui apprit à chanter en écoutant la radio dans son pays, la République démocratique du Congo, n’a jamais cessé ses allers-retours entre les continents.

Coup Fatal
Coup Fatal © Théâtre National de Chaillot

Si Coup Fata l, dont il est l’un des initiateurs, lui tient tant à cœur, c’est aussi et surtout parce qu’il peut y mettre en avant d’autres musiciens. Car ce spectacle inclassable est à la fois un concert et une pièce où sont brassés le baroque européen et les percussions de Kinshasa, les numéros d’acteurs et les acrobaties vocales.

Alain Plate l a apporté sa patte, sans rien imposer. Mais dans ce défilé de mode « sapeur » (terme désignant un élégant au Congo) d’une drôlerie irrésistible, on retrouve sans mal l’empathie propre au créateur belge.

Coup Fatal
Coup Fatal © Théâtre National de Chaillot

L’artiste Freddy Tsimba a imaginé pour décor un simple rideau de perles qui sont en réalité des douilles de carabines. Le réel n’est jamais loin… Sous la houlette du chef d’orchestre Rodriguez Vangama , c’est la musique qui triomphe : Bach rencontre la rumba et Nina Simone, tandis que balafon, xylophone ou likembe (piano à pouces) mènent la danse.

La vie semble ici circuler sans jamais prendre le temps de la pause.Coup Fatal , triomphe de l’édition 2014 du Festival d’Avignon, est une réponse parfaite en ces temps de repli. Ce spectacle, c’est un immense cadeau , dit Alain Platel .Philippe Noisette

Distribution

Contre-ténor Serge Kakudji Chef d’orchestre Rodriguez Vangama Direction artistique Alain Platel Direction musicale Fabrizio Cassol Compositions Rodriguez Vangama, Fabrizio Cassol et Coup Fatal d’après Haendel, Vivaldi, Bach, Monteverdi, Gluck Sur une idée de Serge Kakudji et Paul Kerstens Scénographie Freddy Tsimba Lumières Carlo Bourguignon Son Max Stuurman Costumes Dorine Demuynck Assistant à la direction artistique Romain Guion, Isnelle da Silveira Créé avec et interprété par Russell Tshiebua, Bule Mpanya (choeurs), Rodriguez Vangama (guitare électrique, balafon), Costa Pinto (guitare acoustique), Bouton Kalanda, ErickNgoya, Silva Makengo (likembe),Tister Ikomo (xylophone), Deb’s Bukaka (balafon),Cédrick Buya, Jean-Marie Matoko, 36 Seke (percussions)Production KVS – Bruxelles / les ballets C de la B Coproduction Théâtre National de Chaillot / Holland Festival – Amsterdam / Festival d’Avignon / Theater im Pfalzbau – Ludwigshafen (Allemagne) / TorinoDanza (Italie) / Opéra de Lille /Wiener Festwochen (Autriche) Avec le soutien de la ville de Bruxelles, la ville de Gand, de la Région de Bruxelles-Capitale, de la Commission communautaire flamande, de la province de la Flandre-Orientale, des Autorités Flamandes

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.