Lars Norén lâche ses Démonset Marcial Di Fonzo Bo les met en scène, au Théâtre du Rond-Point.

Démons
Démons © Eric Margolis

"Frank et Katarina se rendent dans la grande demeure familiale. Chavirés là, isolés du monde, ivres d’alcool, de rage et d’usure, ils s’infligent un combat grandiose, une lutte à la vie à la mort. Une mise à l’épreuve définitive. Ils prennent à témoin de leur jeu démoniaque deux jeunes voisins, Jenna et Tomas, couple fragile, proies faciles.

Démons
Démons © Eric Margolis

Dramaturge suédois, metteur en scène et directeur de théâtre, Lars Norén écrit Démons en 1984. Aujourd’hui, à soixante-dix ans, il s’impose avec, entre autres, Calme ; Pur ; À la mémoire d’Anna Politkovskaïa ; Kliniken ; Catégorie 3.1 ;Embrasser les ombres , comme l’un des plus grands poètes vivants, explorateur sans pudeur des ordures et des grâces humaines.Marcial Di Fonzo Bo a mis en scène récemment Une femme de Philippe Minyana , La Mère de Florian Zeller , Dans la République du bonheur de Martin Crimp . Il a dirigé sur le grand plateau du Rond-Point Claire Diterzi dans Rosa la Rouge . Il a saisi les textes de Copi, Rafael Spregelburd, Roland Schimmelpfennig , en a tiré là aussi des cauchemars somptueux. Il scénarise avec Louis-Charles Sirjacq et réalise Démons pour Arte, adaptation de la pièce de Lars Norén , condensé des affrontements du quatuor épique. Il dirige ici le même dialogue et les mêmes comédiens sur le plateau. Il lâche sur scène les chiens d’une œuvre grave et essentielle, une aventure humaine aux amours torturées et à l’humour abrasif."Pierre Notte, auteur, compositeur, metteur en scène et comédien.

Distribution

Mise en scène Marcial Di Fonzo Bo Avec Anaïs Demoustier, Romain Duris, Marina Foïs, Gaspard Ulliel Traduction Louis-Charles Sirjacq en collaboration avec Per Nygren Décor Yves Bernard Musique Etienne Bonhomme Costumes Anne Schotte Collaboration artistique Élise Vigier Construction décor Les ateliers de la Comédie de Caen

Aller plus loin

Marcial Di Fonzo Bo dans L'Humeur vagabonde de Kathleen Evin (7/10/14)Marcial Di Fonzo Bo dans Downtownde Philippe Collin (23/11/11)

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.