Illustration de la difficulté d'exister en France : il y a quelques années, Zabou Breitman obtient un énorme succès avec "l'hiver sous la table", de Roland Topor. Elle met en scène la pièce dans un théâtre privé. Réaction des programmateurs du théâtre public : "On n'ira pas! Zabou Breitman est beaucoup trop "privé" pour nous!" Aujourd'hui, la comédienne metteur en scène adapte, pour la scène, deux documentaires exceptionnels de Raymond Depardon, "Urgences" et "Faits Divers". Aux côtés de Laurent Laffite, elle incarne :la psy, les malades. Femmes victimes de viol, alcooliques, êtres à la dérive et en demande. Il y a dans ce spectacle fort et juste, un vrai regard sur l'humanité de la médecine et les souffrances morales, les situations extrêmes. Le défi mérite d'être vu. Mais un seul programmateur parisien est descendu à Lausanne, découvrir la création "des gens". Un seul! Le projet pourtant séduit le public. Au restaurant du théâtre, les spectateurs viennent saluer Zabou Breitman et Laurent Lafitte d'un simple et chaleureux "merci!". Malheureusement, cette pièce sera jouée uniquement quelques jours à Nice et à Angers début 2008, c'est tout. Foutu cloisonnement entre théâtre privé et théâtre public, bétise des étiquettes : "On est acteur et pas metteur en scène et on choisit son camp"... résultat : cet esprit si français va contraindre "Des gens" à ne pas vivre plus, ailleurs et partout."Des gens", d'après R Depardon, m en sc Zabou Breitman, avec Zabou Breitman et Laurent Laffite. Au Théatre d'Angers, du 17 au 19 janv 2008 et au Théatre de Nice, du 2 fév au 19 fév 2008.

Urgences
Urgences © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.