Tis pity she’s a Whore

de John Fordmise en scèneDeclan Donnellanscénographie Nick Ormerod

‘Tis pity she’s a Whore , tragédie en cinq actes , en vers et en prose, écrite entre 1625 et 1628 traite de l’amour incestueux de Giovanni pour sa soeur Annabelle, qui, enceinte, décide de se marier avec un de ses soupirants. Elle choisit Soranzo, lequel s’aperçoit bien vite qu’Annabelle le trompe. Il voudrait connaître le nom de son amant, et menace de la tuer, si elle ne lui révèle. Annabelle ne trahit pas son secret. Un des valets de Soranzo, un certain Vasquès, conseille à son maître de simuler le pardon : pendant ce temps, il essaiera de savoir qui est l’amant d’Annabelle. Le secret est dévoilé : c’est Giovanni, son frère. Les deux hommes songent à une vengeance :Soranzo donne une fête où sont invités le père d’Annabelle et de Giovanni, les personnalités de la villes et Giovanni en personne. Ce dernier a été alerté, mais décide d’accepter l’invitation. Avant le début de la fête, il a une dernière conversation avec sa soeur : pour la soustraire à la colère et à la vengeance de Soranzo, il la tue de sa propre main. Puis il entre au salon où se déroule la fête et avoue ce qu’il vient de faire. Soranzo se jette sur lui ;les deux hommes se battent, Giovanni tue son rival. Vasquès venge alors son maître en tuant Giovanni.Dictionnaire des oeuvres

Mots-clés :

Derniers articles

Monde

Alep : qui va bouger ?

mardi 27 septembre 2016
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.