Elf, la pompe Afrique

Un spectacle écrit, mis en scène et interprété par Nicolas Lambert

Compagnie Un pas de côté

Au printemps 2003, la compagnie pétrolière Elf est le personnage principal d’un procès qui met à jour les réseaux et les embrouilles de la politique africaine de la France. Nicolas Lambert a assisté à l’essentiel des quatre mois du procès. Dans une performance époustouflante, il nous fait revivre à lui seul les méandres et les comédies de cette ténébreuse affaire.

Extraits de presse :

Des quatre mois d’audience pendant lesquels il s’est tenu dans les rangs du public, Nicolas Lambert a saisi ces phrases dignes des meilleurs dialogues d’Audiard, noté les petites lâchetés, les demi-vérités, les vrais mensonges et les faux aveux qui ont jalonné l’instruction à l’audience de cette incroyable affaire de détournements de fonds et de corruption où s’entremêlent intérêts pétroliers et déboires conjugaux, hommes d’Etat et hommes de main. - Le Monde

Un spectacle conçu comme un acte citoyen, un travail d’histoire contemporaine, la lecture d’un procès hors norme et construit en forme de réquisitoire implacable contre le fonctionnement de la Compagnie elf, ainsi que celui de l’état français en Afrique. - France culture

Son spectacle est drôle, effrayant de vérité crue, il joue dans une jubilation communicative tous les personnages en même temps dans une esthétique reproduisant l’humanité et la théâtralité d’un prétoire. - France Info

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.