Jean-Pierre VincentrevisiteEn attendant Godotde Samuel Beckettau Théâtre des Bouffes du Nord.

En attendant Godot de Samuel Beckett
En attendant Godot de Samuel Beckett © Raphaël Arnaud

Je suis resté longtemps à distance de Godot . Le hasard d’une lecture m’a fait redécouvrir ce texte si mortellement vivant, si concret, si comique aussi. Mais cette retrouvaille est-elle un hasard aujourd’hui ? Notre monde n’est-il pas en train de s’enliser dans la confusion ? Pour raconter une existence qui ne connaît plus ni forme, ni principe et dans laquelle la vie n’avance plus, Beckett a détruit à la fois la forme et le principe de la fable. Et la fable qui n’avance plus devient la fable appropriée pour dire la vie qui n’avance plus. Godot parle du vide, mais surtout de l’increvable capacité de résistance des fourmis humaines, à travers mille péripéties tragico-burlesques – langagières, gymnastiques, balistiques. Nous avons voulu lire la pièce pas à pas (texte et indications scéniques), tout simplement, férocement. Nous en aurons bavé et nous aurons beaucoup ri, avec ce M. Beckett .

Jean-Pierre Vincent , metteur en scène

En attendant Godot de Samuel Beckett
En attendant Godot de Samuel Beckett © Raphaël Arnaud

Distribution

Mise en scène Jean-Pierre Vincent Dramaturgie Bernard Chartreux Assistés de Frédérique Plain Décor Jean-Paul Chambas Assisté de Carole Metzner Costumes Patrice Cauchetier Lumières Alain Poisson Son Benjamin Furbacco Avec Abbes Zahmani, Charlie Nelson, Alain Rimoux, Frédéric Leidgens et Gaël Kamilindi

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.