Après une mise en scène à la Comédie-Française du Mariage (2007), Christophe Rauck revient à Figaro , via le prisme humaniste d’Horváth .

Sensible à l’écriture onirique du dramaturge, le directeur du Théâtre du Nordmêle à sa troupe de fidèles acteurs, chanteurs et musiciens pour travailler la choralité de cette comédie douce-amère pleine d’ombre et de mélancolie qu'est Figaro divorce.

Figaro divorce au Théâtre du Nord de Lille
Figaro divorce au Théâtre du Nord de Lille © Serge Gosselin

Figaro et Suzanne , le Comte et la Comtesse Almaviva . Nous retrouvons les protagonistes de la pièce de BeaumarchaisLe Mariage de Figaro , qui annonçait la Révolution. Les voici, la fuyant tous ensemble, leurs rapports à jamais bouleversés. Le maître croit fuir vers un exil temporaire, Figaro découvre qu’il peut s’installer et monter sa propre affaire : il ouvre avec Suzanne un salon de coiffure dans une petite ville de Bavière.

Ödön von Horváth , qui a toujours dénoncé les frustrations et les dérives de la petite-bourgeoisie, s’amuse avec le héros de Beaumarchais aux idées révolutionnaires : il en fait un émigré qui devient un petit bourgeois conservateur, soucieux de garder sa clientèle, mais incapable de répondre au désir d’enfant de Suzanne , qui divorce…

FFigaro divorce au Théâtre du Nord de Lille
FFigaro divorce au Théâtre du Nord de Lille © Serge Gosselin

Distribution

De Ödön von Horváth Traduction : Henri Christophe et Louis Le Goeffic ©L’Arche Editeur.Mise en scène : Christophe Rauck Dramaturgie : Leslie Six Scénographie : Aurélie Thomas Costumes : Coralie Sanvoisin Son : David Geffard Lumière : Olivier Oudiou Vidéo : Kristelle Paré Conseiller musical : Jérôme Correas Avec John Arnold, Caroline Chaniolleau, Marc Chouppart, Jean-Claude Durand, Cécile Garcia Fogel, Flore Lefebvre des Noëttes, Guillaume Lévêque, Jean-François Lombard, Pierre-Henri Puente, Marc Susini, Nathalie Morazin

Figaro divorce au Théâtre du Nord de Lille
Figaro divorce au Théâtre du Nord de Lille © Simon Gosselin
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.