La folie est une ivresse sans fin, où la joie, les délices, les enchantements se renouvellent sans cesse. Erasme

Folie, Ribes, Topor, Wagner
Folie, Ribes, Topor, Wagner © Stéphane Trapier

Topor, peintre, écrivain, créateur, cousait aussi des chansons. Reinhardt Wagner compose des mélodies. Jean-Michel Ribes écrit et organise un pot-fleuri à contrastes joyeux des oeuvres arlequines, étincelantes de vitalité de ce trio jubilatoire : Folie, Ribes, Topor, Wagner au Théâtre du Rond-Point. 

Folie, c’est pas simplement fou, c’est aussi brindezingue, extravagant, bizarre, drolatique, et puis surtout fou… ! 

Topor et Wagner échangeaient beaucoup, et beaucoup de vin par exemple. Moi, je le versais ! Ce n’est pas un projet d’anciens combattants, c’est même le contraire. Je veux faire revivre ce qui nous a fait vivre, amusé, ce qui nous a donné de grandes joies, à travers les chansons de Topor, les miennes, les musiques de Reinhardt… On veut retrouver le goût du champagne noir. Ce ne sera pas un cabaret, le mot est fourre-tout ; ce sont des folies, des dingueries. On va jouer des contrastes, entre mélodies et paroles explosives … Le paquet cadeau est joli, mais l’intérieur est inattendu, bordélique. Les gens se dérangent pour venir au théâtre, la moindre des choses est qu’on les dérange à notre tour. C’est un anti-yoga… Ça tend, ça excite, ça fait jouir… 

Jean-Michel Ribes 

Roland Topor écrit, dessine, invente, crée, rit beaucoup et très fort. Il coud des chansons, poèmes éclatés ou textes à revers. Fou en liberté, disparu en 1997.  

Reinhardt Wagner compose, pianote, c’est le maître chanteur attitré de Topor et de Jean-Michel Ribes. Musiques de René l’énervé – opéra bouffe et tumultueux, de Par-delà les marronniers – revu(e) ou des Nouvelles Brèves de comptoir.  

Topor, Wagner et Ribes, frères complices, mettent en chaos notes et contre-notes : une chanteuse aphone, un vampire végétarien, Picasso qui côtoie des crétins etc. Rires en secousses.  

Ribes invente avec Topor pour la télévision Merci Bernard puis Palace. Vingt ans d’histoire, d’amitié, de créations : Batailles et autres chefs-d’œuvre uniques au monde. Leurs chansons, ce sont les bulles d’un champagne noir. Farces qui griffent, fantaisies qui mordent. Le joyeux dadaïsme est de retour. C’est un pot-fleuri, pêle-mêle joyeux des œuvres arlequines, étincelantes de vitalité et de jeunesse, de ce trio jubilatoire. 

DISTRIBUTION 

  • THEATRE DU ROND-POINT 
  • DE JEAN-MICHEL RIBES ROLAND TOPOR, REINHARDT WAGNER  
  • MISE EN SCÈNE JEAN-MICHEL RIBES 
  • MUSIQUE REINHARDT WAGNER  
  • AVEC DAVID MIGEOT, ALEXIE RIBES, HÉLOÏSE WAGNER  
  • MUSICIENS FRANÇOIS VERLY, REINHARDT WAGNER  
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.