« Les gens ne nous demandent pas grand-chose. Matisse, Chagall et les toilettes. »

GARDIEN PARTY
GARDIEN PARTY © Yohanne Lamoulère

Des œuvres d’art à ceux qui en ont la garde, Mohamed El Khatib et Valérie Mréjen déplacent notre regard dans Gardien Party. 

Quel est le quotidien d’un gardien ou d’une gardienne de musée ? 

« Les gens ne nous demandent pas grand-chose. Matisse, Chagall et les toilettes. »...

Au Centre Pompidou, au Louvre, au MoMA de New York ou au Musée d’art contemporain de Téhéran, ils sont ceux que les visiteurs ne regardent pas ou à peine, mais dont la présence discrète et la vigilance sont pourtant indispensables. 

Après avoir enquêté dans des musées de différentes villes du monde, Mohamed El Khatib et Valérie Mréjen ont recueilli les témoignages qui forment le matériau de cette performance théâtrale. 

Par un subtil renversement de la perspective, ce n’est plus vers les œuvres d’art qu’est dirigé cette fois le regard, mais vers les visiteurs à travers les récits de six agents de surveillance qui exposent leurs expériences.

►►► Distribution

  • CONCEPTION & RÉALISATION Mohamed El Khatib, Valérie Mréjen
  • SCÉNOGRAPHIE LOUISE SARI
  • ASSISTANTE DE PROJET VASSIA CHAVAROCHE
  • COLLABORATION LINGUISTIQUE MARIANNE SEGOL, IRIS RAFFETSEDER, LUDMILA ANISIMOVA
  • AVEC 6 AGENT.E.S DE SURVEILLANCE DE MUSÉES… 
  • CRÉATION ZIRLIB HORS LES MURS
  • Au Centre Pompidou avec le Théâtre de la Ville.

Sources Théâtre de la Ville