L’idée de cette invasion, c’est le talent éclectique de l’artiste vidéaste et metteur en scène Pierrick Sorin, son ingénieuse subversion des images, le décalage systématique qu’il introduit dans la représentation de lui-même et du monde.Nous lui donnons le Théâtre en pâture, un théâtre optique grandeur nature, pour qu’il le transforme au prisme de ses folies. Un miroir déformant et joyeux, une prolifération ludique, un voyage décalé à travers les images.

Invasion jubilatoire et mouvementée à La Criée ! Dans le hall ouvert sur le Vieux-Port, dans le Petit et le Grand Théâtre.Artiste exposé et joué dans les lieux les plus prestigieux du monde, Pierrick Sorin envahit les espaces et installe à La Criée, comme un forain, son oeuvre poétique et rebelle . Autour du quotidien désastreux et sa représentation mécanique, onirique, autour de l’autoportrait et ses calamités, avec un humour radical et une réelle désespérance, l’artiste excentrique use de toutes les scènes et les états de la représentation, performance, spectacle, installations visuelles et sonores, écrans, boîte à images, pick up, aquarium . Interrogeant la place du spectateur, depuis ses débuts en super 8 aux techniques de théâtre optique qui rappellent l’origine du cinéma et ses liens avec la scène,Pierrick Sorin organise une fête joyeusement technologique, étonnante. Depuis si longtemps, son univers m’accompagne et me réjouit.Lui ouvrir le théâtre, lui donner la maison pour une une invasion folle, était un de mes rêves.Le voir à l’oeuvre, inventant son protocole de joueur fou, d’inventeur d’images, de mélancolique drôle et insolent, libre, sur toutes sortes de scènes et d’espaces . S’y promener et ouvrir au plus grand nombre.Macha Makeïeff

Invasion ! Pierrick Sorin
Invasion ! Pierrick Sorin © Pierrick Sorin

L'univers de Pierrick Sorin

Pierrick Sorin met en scène les petits accidents qui nous mettent aux prises avec le réel. Le film est utilisé comme l’outil d’un simple constat sur ces petits échecs du quotidien que tout le monde connaît et derrière lesquels transparaît un drame plus profond : celui d’une incapacité à appréhender correctement une relation au monde.Mais c’est aussi l’idée du temps et de la mort de l’enfance qui s’affirme et, subrepticement, nous émeut.Ces expériences diverses sont traversées par des thèmes récurrents. En particulier par ce doute absolu sur la valeur des objets artistiques, sur celle de toute activité humaine. L’enfermement insoluble dans des problèmes existentiels et le repli sur soi qui conduit jusqu’au dédoublement de la personnalité, comptent aussi parmi les idées qui fondent son travail.

Installations vidéodu 5 au 9 nov - Grand Théâtre - de 14h à 21h (sauf pendant les performances)

Pierrick Sorin investit la grande salle du Théâtre scène comprise, invitant le visiteur à un parcours parmi une trentaine de ses oeuvres avec des impromptus live de la pianiste Diane Nicolle.Des premiers « autofilmages » en cinéma Super 8 à ses toutes récentes expériences où il associe illusion optique et 3D relief, en passant par ses dispositifs interactifs, c’est un panorama large et significatif de l’ensemble de son travail que l’on pourra découvrir. Point fort de ce parcours : l’installation multi-écrans, intitulée Une vie bien remplie datant de 1993 et réadaptée spécialement par l’artiste pour l’exposition.

Invasion ! Pierrick Sorin
Invasion ! Pierrick Sorin © Pierrick Sorin

Conférence - Performances du 5 au 8 nov à 19h

avec Pierrick Sorin et les comédiens Nicolas Sansier et Patrice Boutin.Pierrick Sorin et les comédiens Nicolas Sansier et Patrice Boutin vous convient à un micro-spectacle drôle et inattendu autour de vidéos fort mystérieuses qu’ils commentent avec verve. Ici, l’improvisation est au commande pour un moment jubilatoire !

Concert - Performance le 9 nov à 19h

Avec Pierrick Sorin et Pierre Bastien trompettiste et créateur de délicieuses petites machines musicales.Trompettiste et bricoleur, Pierre Bastien monte des machines sonores en mouvements : les roues tournent, les plateaux vibrent, les papiers claquent, les crans font résonner les cordes... Influencé par les jeux de la langue et par l’art brut, il vient d’un jazz libre qui s’invente en marchand. Pierre Bastien est aussi un passionné d’instruments du bout du monde, qu’il intègre volontiers dans ses morceaux.

Spectacle / 22h13 du 6 au 9 nov - Petit Théâtre - Mer, Jeu, Ven, Sam 20h30 (durée : 1h30)

Avec son titre infiniment long et compliqué, Pierrick Sorin nous dévoile immédiatement l’humeur de son spectacle : oui, la vie quotidienne d’un artiste est faite de longues hésitations... !L’unique pièce théâtrale de Pierrick Sorin est un one-man show où le comédien Nicolas Sansier interprète l’artiste lui-même dans son atelier, créant des oeuvres vidéo sous le regard du spectateur tout en disant la morsure du doute propre au créateur.En résonance directe avec l’exposition-installation présentée en Grand Théâtre, 22h13 permet d’approcher de manière très intime la démarche intellectuelle et technique de cet artiste internationalement reconnu.Entre humour caustique et poésie visuelle, chacun se reconnaîtra ici dans les errements cocasses et tendres de l’invention de soi.Écriture, mise en scène, scénographie et vidéo Pierrick Sorin interprétation Nicolas Sansier

Invasion ! Pierrick Sorin
Invasion ! Pierrick Sorin © Pierrick Sorin
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.