Je suis Fassbinder , un texte de Falk Richter, mis en scène par Stanislas Nordey etFalk Richter au Théâtre National de Strasbourg.

Je suis Fassbinder
Je suis Fassbinder © Jean Louis Fernandez

Après avoir découvert, en 2007, l’écriture de Falk Richter , Stanislas Nordey a réuni un groupe de comédiens pour travailler pendant six mois sur l’intégralité de ses textes. De là est né Das System , créé au Festival d'Avignon 2008. Ils ont alors décidé de bâtir ensemble My Secret Garden , dont le matériau de base était le « journal » de l’auteur. À cette occasion, ils ont inventé une manière d’écrire un spectacle « à quatre mains » : Falk Richter écrit et met en scène, Stanislas Nordey met en scène et joue, et c’est ensemble qu’ils composent l’équipe artistique.

Stanislas Nordey et Falk Richter
Stanislas Nordey et Falk Richter © Jean Louis Fernandez

Après Small Town Boy , présenté en janvier au TNS , Falk Richter , auteur associé, revient pour la première création de Stanislas Nordey à Strasbourg. Bien qu’ayant chacun un rapport différent au plateau, les deux metteurs en scène ont en commun leur goût pour un théâtre « frontal » et une parole en prise directe avec les questionnements de la société contemporaine.

Distribution

Création du TNS Texte Falk Richter Mise en scène Stanislas Nordey, Falk Richter Avec Thomas Gonzalez, Judith Henry, Éloise Mignon, Stanislas Nordey, Laurent Sauvage Traduction française Anne Monfort Collaboration artistique Claire-Ingrid Cottanceau Dramaturgie Nils Haarmann Scénographie et costumes Katrin Hoffmann Assistanat aux costumes Juliette Gaudel Assistanat à la scénographie et aux costumes Oria Steenkiste (élève de l’École du TNS)Lumière Stéphanie Daniel Musique Matthias Grübel Vidéo Aliocha Van der Avoort Décor et costumes réalisés par les ateliers du TNS Production Théâtre National de Strasbourg Coproduction Théâtre national de Bretagne - Rennes, Théâtre Vidy-Lausanne, MC2:Grenoble Création le 4 mars 2016 au Théâtre National de Strasbourg

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.