L’adaptation du Livre de la jungle par Robert Wilson : un émerveillement à partager en famille

JUNGLE BOOK
JUNGLE BOOK © LUCIE JANSCH

À l’invitation d’Emmanuel Demarcy-Mota, Robert Wilson s’adresse à tous les âges de la vie en illuminant la saga imaginée par Rudyard Kipling. Une féerie musicale, un Théâtre total inimitable : Jungle Book au Théâtre de la Ville.

Au récit initiatique, l’adaptation du Livre de la jungle par Robert Wilson emprunte sa forme et ses codes : le spectacle suit les tribulations de Mowgli, ce petit d’homme, depuis son arrivée dans la jungle, où il est adopté par les loups, jusqu’à son espoir de trouver une vraie famille. 

Entretemps, il tue son ennemi le plus acharné, le tigre Shere Khan, mais se voit aussi abandonné par ses anciens amis qui l’ont autant protégé qu’instruit : l’ours Baloo, la panthère Bagheera et tant d’autres animaux. 

Leur affection a d’abord triomphé de l’implacable sauvagerie qui a pour nom « Loi de la jungle », mais celle-ci s’applique à l’identique dans le monde des humains où Mowgli va devoir se frayer une voie – et vivre sa vie – après les adieux. Affrontement et émancipation, luttes et difficile conciliation. 

" Pour raconter cette histoire sans en tirer de morale, une structure rigoureuse s’allie avec un ludisme flamboyant entraîné par la musique de CocoRosie, groupe avec lequel Robert Wilson a déjà collaboré.

Trois parties composent le spectacle, qui comprennent chacune quatre tableaux et sont séparées par des interludes (un numéro de singes, puis un détour par la banquise avec le phoque blanc Kotick), tandis que les chansons en anglais procurent une respiration aux récits et dialogues parlés en français. Comme autant d’échappées belles. "

Frédéric Maurin

JUNGLE BOOK
JUNGLE BOOK / LUCIE JANSCH

Pour moi une grande œuvre se suffit à elle-même et peut être tout autant appréciée par un enfant que par une personne âgée, par quelqu’un qui n’est pas allé à l’école et par quelqu’un qui a fait des études supérieures… Les étiquettes sont trompeuses. Selon moi, tout théâtre est musique et tout théâtre est danse. C’est ce que signale le mot opéra. Il contient tous les arts, il rassemble tout: architecture, peinture, musique, poésie, danse, lumière… J’ai du mal à séparer les choses. Souvent, une pièce de théâtre se morcelle parce qu’elle est cloisonnée et que le décor, le jeu, le chant, la danse y sont traités comme des entités distinctes. Pour moi, cela forme un tout… Mon travail est plus étroitement lié au comportement animal qu’à n’importe quelle école de jeu. Quand un ours vous re­garde, il écoute avec ses yeux, avec son corps. Quand un chien se rapproche d’un oiseau, il n’écoute pas seulement avec ses oreilles, mais c’est tout son corps qui écoute.

Extrait de l’entretien de Robert Wilson réalisé par Frédéric Maurin – février 2019

JUNGLE BOOK
JUNGLE BOOK / LUCIE JANSCH

CocoRosie est le projet musical développé par les artistes plu­ridisciplinaires Sierra et Bianca Casady. Leurs chansons mêlent une myriade de styles et de références, hip-hop, folk, opéra, qui façonnent les expériences les plus douloureuses en morceaux marquants et évocateurs. Considérée dans son ensemble, la musique de CocoRosie est un dialogue intime ininterrompu entre les deux sœurs. En marge de la réalisation de leur septième album, les CocoRosie ont composé les musiques originales de trois spectacles de Robert Wilson : Peter Pan, Pushkin’s Fairy Tales (Les Contes de fées de Pouchkine), et Edda, elles travaillent maintenant sur Jungle Book et The Tempest qui sont en création.

JUNGLE BOOK
JUNGLE BOOK / LUCIE JANSCH

►►► DISTRIBUTION

  • MISE EN SCÈNE, DÉCORS ET LUMIÈRES ROBERT WILSON 
  • MUSIQUE ET PAROLES COCOROSIE 
  • COSTUMES JACQUES REYNAUD 
  • METTEUR EN SCÈNE ASSOCIÉ CHARLES CHEMIN 
  • COLLABORATION À LA SCÉNOGRAPHIE ANNICK LAVALLÉE-BENNY 
  • COLLABORATION AUX LUMIÈRES MARCELLO LUMACA 
  • COLLABORATION À LA CRÉATION DES COSTUMES PASCALE PAUME 
  • DESIGN SONORE NICK SAGAR 
  • DESIGN MAQUILLAGE MANU HALLIGAN 
  • DIRECTION MUSICALE DOUGLAS WIESELMAN 
  • AVEC AURORE DEON, NAÏS EL FASSI, YUMING HEY, ROBERTO JEAN, JO MOSS, OLGA MOUAK, NANCY NKUSI, FRANÇOIS PAIN-DOUZENEL, GAËL SALL 
  • & LES MUSICIENS : TAKUYA NAKAMURA, ASYA SORSHNEVA, TEZ, DOUGLAS WIESELMAN

Dans le cadre du Festival d'Automne à Paris

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.