Les histoires rocambolesques du conteur Hubert Mahela ne se résument pas. Elles s’éprouvent au moment de leur mise en scène quand le chant et la danse se mêlent à la parole pour exprimer ce qui ne s’explique pas. Jouant avec la tradition, le conteur-comédien s’amuse et déploie un paysage intrigant où l’humour finit par avoir raison de toutes les fatalités. Ici, Kinsiona, orpheline de père, née d’une mère aveugle, grandit en captivité dans une calebasse d’où elle chante tout le jour pour son maître, le cruel crocodile de la rivière Nsanda, déguisé en griot… Mais chut !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.