Elle arrive à midi, souriante, dans sa loge du 5è étage de la Comédie Française, pour une journée marathon. Trois spectacles à assurer ce samedi.

Elsa Lepoivre
Elsa Lepoivre © © RF/VJ

Elsa Lepoivre
Elsa Lepoivre © © RF/VJ
Dans deux heures, Elsa Lepoivre, 38 ans, incarnera Macha, l'une des "Trois soeurs", de Tchékhov et pour entrer dans un climat propice, elle place, sur sa chaine, le disque de la chanteuse russe, Elena jakubovitch. La concentration passe par des gestes, un rituel. Elle se maquille (maquillage pâle), on la coiffe, elle s'habille d'une robe noire et austère puis rejoint les "camarades" dans les coulisses de la salle Richelieu. On les entend chanter pour se chauffer la voix. Après le spectacle, la comédienne enchaîne avec "la Critique de l'école des femmes", de Molière. Direction, le Louvre, au Studio Théâtre, où l'attend la joyeuse troupe choisie par Clément Hervieu-Léger. On chante du Dalida à tue-tête avant de s'habiller et de se maquiller. 19h30, retour salle Richelieu, pour incarner Cléone, la confidente d'Hermione, dans "Andromaque", de Racine. Elsa Lepoivre fatigue mais l'énergie ne doit pas, ne peut pas retomber, la folle journée n'est pas terminée. De toutes façons, elle n'oublie jamais le bonheur de jouer dans l'institution où sont passées Rachel, Sarah Bernhardt ou plus récemment, Ludmila Mikaël, venue applaudir la comédienne chez Molière, en confiant à la sortie, tout en l'embrassant: "Ah, celle là... cette Elsa là... Elle est géniale!" Retrouvez l'Atelier d'Elsa Lepoivre, samedi, sur France Inter, à 19h 20, et en podcast sur www.franceinter.com, rubrique "l'Atelier".

plus d'infos

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/atelier-de/index.php?id=100977

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.