Molière nous dépeint cet Avare avec joie et férocité. Il est magistralement incarné par Jacques Weberentouré d’une troupe formidable, familiers du travail de Jean-Louis Martinelli sur les planches du Théâtre Déjazet.

L’Avare est le personnage principal de la pièce de Molière qui aurait pu s’intituler La Maison d’Harpagon car ce sont bien les effets de la pathologie de ce dernier sur la sphère familiale que la pièce met en jeu, Ici l’argent ne sert plus, Ici l’argent est placé, retenu, au secret, Il ne circule plus, Seule la possession compte, revêt le caractère de la valeur suprême, La place de dieu.

Distribution

Mise en scène Jean-Louis Martinelli. Avec Jacques Weber, Alban Guyon, Marion Harlez Citti, Rémi Bichet, Christine Citti, Jacques Verzier ou Gilles Vajou, Sophie Rodrigues, Vincent Debost, Aziz Kabouche, Paul Minthe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.