Pendant cette période électorale, le Collectif artistique de la Comédie de Valence, dirigé par Richard Brunel propose quatre tribunes rassemblant des discours politiques, des poèmes et des chansons. La deuxième tribune se déroule samedi 28 janvier. Elle sera consacrée au rêve. L’idée est de faire entendre des grands discours du 20ème siècle, de les replacer dans leur contexte et regarder comment ils peuvent encore faire écho aujourd’hui.

La première tribune s’est déroulée le 18 novembre 2011 sur le thème « La paix a ses chances » avec des discours de Yitzhak Rabin, François Mitterrand, mais aussi des poèmes d’Arthur Rimbaud ou encore des chansons de Jacques Brel.

Dans cette tribune, Richard Brunel, le directeur de la Comédie de Valence a également utilisé le discours des trois Prix Nobel de la Paix, Ellen Johnson Sirleaf, Leymah Gbowee et Tawakkul Karman.

Pour la tribune du 28 janvier intitulée « En un mot je rêve », le Collectif va utiliser le questionnaire de Proust. Quel rêve de bonheur on peut faire ? Dans quel pays voudrions nous vivre ? Le Collectif va y répondre par des discours et des chansons.

Et pour constituer la tribune Richard Brunel a puisé dans les discours de Martin Luther King et Vàclav Havel

Rendez-vous samedi 28 janvier 2012 à 20h au Théâtre de la Ville de Valence pour cette tribune avec Richard Brunel, Norah Krief et Eric Massé accompagnés de Pio Marmaï et Frédéric Fresson au piano. La tribune du 10 mars sera consacrée à la Culture et celle du 31 mars à la Femme.

Lisez l'intégralité de l'interview de Richard Brunel

Tous les renseignements sur le site de la Comédie de Valence

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.