Boulgakov, maître du comique et du fantastique, écrit pour le théâtre une comédie, mystique, profonde, drôle, hallucinée.

La Fuite
La Fuite © Théâtre de la Criée

Comédie et rêve, course folle ! Un Boulgakov drôle et bouleversant dans La fuite. Un théâtre de troupe avec Macha Makeïeff ! La redécouverte d'une pièce interdite au Théâtre de La Criée.

Vaudeville frénétique sur l’exil et la défaite, sur les existences prises dans la folie de la révolution russe. Fil rouge du jeu et du destin. La débâcle et le chaos y sont magnifiés par la drôlerie et l'excentricité de personnages de haut-vol.

La Fuite
La Fuite / La criée

Très proche du Maître et Marguerite, La Fuite !, pièce alerte au style brillant et insolent, ne sera jamais jouée du vivant de son auteur, victime visionnaire de la censure et de l’arbitraire staliniens

Crimée, 1920 : ceux que l'on appelle les "Russes blancs" sont aux abois, la guerre civile qui a suivi le coup d'état bolchévique est perdue. Il ne reste d’autre issue que la fuite vers la Crimée, Sébastopol, Constantinople, puis Paris... En huit songes fantastiques, entre cauchemars et illuminations, Boulgakov transfigure le chaos d’une déroute. Dans cette

situation d’urgence folle d’un monde ancien qui s’effondre apparaît une galerie de personnages étonnants : civils chassés et état-major vaincu, des êtres jetés hors de leur monde, déclassés, réprouvés, portés par une fièvre de vivre dans le pur style du théâtre satirique russe. S’enchaînent ainsi désirs de revanche, désirs de retour, folie du jeu, morphine et typhus, trahisons, espions drolatiques, amours déchirées, fatalisme malicieux, course irrésistible !

Comme l’écrit Georges Nivat : « Boulgakov se dit le successeur des deux grands poètes comiques qu’il vénère : Molière et Gogol. »

En montant La Fuite !Macha Makeïeff plonge dans son histoire familiale et sa rêverie d’enfance, dans une Histoire collective que l'exil ne cesse de traverser. Un spectacle d’images, de musique et d’étonnements, vaudeville entre mélancolie, fantaisie et humour !

Je monte La Fuite! parce que c’est beau comme l’Apocalypse, drôle et insolent comme Le Maître et Marguerite.

Macha Makeïeff

La fuite
La fuite / La Criée

Distribution

  • De Mikhaïl Boulgakov (1891 – 1940)
  • Adaptation, mise en scène, décor, costumes Macha Makeïeff
  • Lumières Jean Bellorini
  • Complicité Angelin Preljocaj
  • Avec Pascal Reneric, Vanessa Fonte, Vincent Winterhalter, Thomas Morris, Geoffroy Rondeau, Alain Fromager, Pierre Hancisse, Sylvain Levitte, Samuel Glaumé, Karyll Elgrichi, Emilie Pictet... et une petite fille.
  • Conseillère à la langue russe Sophie Bénech Création sonore Sébastien Trouvé Coiffure et maquillage Cécile Kretschmar Assistante à la mise en scène Gaëlle Hermant Assistant lumières Olivier Tisseyre Assistante aux costumes et Atelier Claudine Crauland Assistante à la scénographie et aux accessoires Margot Clavières Intervenante en scénographie Clémence Bezat Régie générale André Neri Iconographe et vidéo Guillaume Cassar Régisseurs plateau Ruddy Denon, Julien Ynesta Fabrication du décor Ateliers du TNP Villeurbanne, stagiaires Pavillon Bosio (Monaco)
  • Production La Criée - Théâtre national de Marseille
  • Coproduction Théâtre Gérard Philipe - Centre dramatique national de Saint-Denis ; Le Printemps des Comédiens.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.