Nouveau monde de James Thierrée, avec envolées, tableaux magiques, mystères, métamorphoses...

La grenouille avait raison
La grenouille avait raison © Le Théâtre de la Ville avec le Théâtre du Rond-Point

Rôdons si vous le voulez bien. « Pourquoi on accroche des fils aux cintres à jardin plutôt qu’à cour ? demande-t-il, pourquoi mon corps s’articule en général à l’envers du naturel, pourquoi ce qui est catégoriquement prévu rarement se réalise ? Hein ? Et puis surtout pourquoi on imagine une histoire et on l’entreprend ? Je n’en sais rien. »

Pour l’artiste et acrobate James Thierrée, il s’agit de faire du théâtre « pour ne pas avoir à expliquer ce qui remue à l’intérieur, plutôt pour rôder autour. Donc rôdons si vous le voulez bien… ». « La grenouille avait raison. Pourquoi ? Ni les années qui passent, ni cette scène qui me hante joyeusement ne m’apprennent au fond pourquoi on fait ceci ou cela sur ce grand bateau ivre que l’on appelle théâ… (ce mot a besoin de vacances). »

La grenouille avait raison
La grenouille avait raison © Aucun(e)

En 1998, James Thierrée fonde sa compagnie, signe une mythique Symphonie du hanneton. Puis La Veillée des abysses ; Au revoir parapluie ; Raoul et Tabac rouge, spectacles étourdissants d’inventions et de magie.

Acrobate, comédien, musicien, il sollicite la fantaisie du cinéma burlesque, la virtuosité des arts du cirque, la grâce de la danse. Après avoir joué au cinéma le clown blanc de Chocolat, James Thierrée poursuit au Rond-Point la construction d’univers parallèles. Il puise dans toutes les disciplines, donne vie à des poèmes fantasmagoriques, visions hallucinées d’un Jérôme Bosch repeint par Magritte, invitation à une expédition fabuleuse.

Pierre Notte

La grenouille avait raison
La grenouille avait raison © Aucun(e)

►►► Distribution

  • Conception et mise en scène : James Thierrée
  • Avec : Jean-Luc Couchard, Valérie Doucet, Samuel Dutertre, Mariama, Thi Mai Nguyen, James Thierrée
  • Scénographie et musique originale : James Thierrée
  • Coordination technique : Anthony Nicolas
  • Son : Thomas Delot
  • Lumières : Alex Hardellet, James Thierrée
  • Costumes : Pascaline Chavanne
  • Bestiaire : Victoria Thierrée
  • Régie plateau : Samuel Dutertre, Lorenzo Graouer, Anthony Nicolas
  • Assistanat à la mise en scène : Pénélope Biessy, Sidonie Pigeon
  • Assistanat à la scénographie : Laura Léonard
  • Construction, fabrication, confection décor et accessoires : Thomas Delot, Samuel Dutertre, Fabrice Henches, Anthony Nicolas, Sabine Schlemmer, Monika Schwarzl, Matthieu Bony, Olvido Lanza Bermejo, Simon Zaoui, Patrick Lebreton, Camille Joste
  • Peintures et patines : Marie Rossetti
  • Production et coordination : Emmanuelle Taccard, Laurent Daufès

Sources Théâtre du Rond-Point

La grenouille avait raison
La grenouille avait raison © Aucun(e)
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.