Anne Teresa de Keersmaeker et sa compagnie Rosas au théâtre de la Ville.

La nuit transfigurée
La nuit transfigurée © La nuit transfigurée

Vingt ans après une première version « grand format », Anne Teresa De Keersmaeker focalise sur la théâtralité du duo son interprétation de l’œuvre de Schoenberg , La Nuit transfigurée , au Théâtre de la Ville avec sa compagnie Rosas .

La Nuit transfigurée
La Nuit transfigurée © / Anne Van Aerschot

Le tumulte d’une nuit nue et froide au cours de laquelle une femme confie à son amant qu’il n’est pas le père de l’enfant qu’elle porte, mais où tout finit dans un pacte d’amour mutuel. Ainsi va cette romantique Nuit transfigurée, composée en 1899 par Arnold Schoenberg à partir d’un poème de Richard Dehmel .

En réponse à Schoenberg , qui indiquait que sa musique « se limitait à peindre la nature et le jeu des émotions humaines »,Anne Teresa De Keersmaeker en a déjà signé une transposition chorégraphique « grand format », en 1995 à l’Opéra de Bruxelles.

La Nuit transfigurée
La Nuit transfigurée © Anne Van Aerschot

Vingt ans plus tard, elle resserre le cadre, et tout en s’appuyant sur la version pour orchestre à cordes enregistrée par Pierre Boulez , focalise son écriture sur « la théâtralité intrinsèque du duo » avec un troisième homme dans le tableau d’ouverture. Soit une épure tragique, celle du triangle amoureux. Jean-Marc Adolphe , Théâtre de la Ville

Distribution

chorégraphie Anne Teresa De Keersmaeker musiqueArnold Schoenberg,Verklärte Nacht, op. 4 par New York Philharmonic dirigé par Pierre Boulez lumières Luc Schaltin, Anne Teresa De Keersmaeker costumes Rosas / Rudy Sabounghi dramaturgie musicale Georges-Elie Octors, Alain Franco dansé en alternance par Samantha van Wissen, Cynthia Loemij, Nordine Benchorf, Igor Shyshko, Mark Lorimer

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.