Une femme amoureuse appelle son amant au téléphone. Il a décidé de rompre...

LA VOIX HUMAINE
LA VOIX HUMAINE © Jan Versweyveld

Ivo Van Hove adapte Jean Cocteau au théâtre : La voix humaine au Théâtre de la Ville, espace Cardin.

Dans un élan désespéré, elle essaie une dernière fois de le convaincre de rester avec elle. Rivée à cette « arme effrayante » que devient le combiné, elle défaille en apprenant que celui qu’elle aime la quitte pour en épouser une autre. 

Dans ce monologue conçu en 1927 par Jean Cocteau pour une actrice et un téléphone, on ne discerne les propos de l’interlocuteur qu’à travers les réactions de la femme délaissée. Un échange d’autant plus déséquilibré que la communication est régulièrement brouillée ou interrompue. 

Suspendue aux caprices d’une technologie défaillante, confrontée à sa propre solitude tout comme à l’absence vertigineuse de celui qu’elle ne peut voir, la femme traverse une violente crise d’identité pour progressivement reprendre le dessus.

LA VOIX HUMAINE
LA VOIX HUMAINE / Jan Versweyveld

Hugues Le Tanneur

► Distribution

  • Texte de Jean Cocteau
  • Mise en scène Ivo Van Hove
  • avec Halina Reijn
  • Traduction Halina Rejin & Peter Van Kraaij 
  • Dramaturgie Peter Van Kraaij 
  • Scénographie et lumière Jan Versweyveld 
  • Assistant scénographe Pascal Leboucq 
  • Casting Hans Kemna 
  • Costumes Wim Van Vliet
  • En néerlandais - Surtitré en français
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.