au Théâtre des Bouffes du Nord

Dans Le Bourgeois gentilhomme , Molière tire le portrait d’un aventurier de l’esprit n’ayant d’autre désir que d’échapper à sa condition de roturier pour poser le pied sur des territoires dont il est exclu… la découverte d’une terra incognita qui, de par sa naissance, lui est interdite. Pourquoi se moquer de Monsieur Jourdain ? Le bourgeois se pique simplement de découvrir ce qu’aujourd’hui nous nommons « la culture » et il s’attelle au vaste chantier de vivre ses rêves… Et qu’importe si ces rêves sont ceux d’un homme ridicule.

Le Bourgeois gentilhomme au Théâtre des Bouffes du Nord
Le Bourgeois gentilhomme au Théâtre des Bouffes du Nord © Pascal Victor

Le paradoxe magnifique du Bourgeois gentilhomme tient à ce qu’on y réunit et célèbre les Arts au profit d’un homme qui écoute, voit et pratique les plus belles choses, sans jamais y rien entendre. Non pas par bêtise. Il est comme forcé à l’ignorance, car il ne peut être celui qu’il voudrait devenir, le propre d’un homme de qualité étant de l’être par nature et non de l’apprendre par science ou maîtrise. [...]Mais la capacité d’étonnement et d’émerveillement de notre Bourgeois est sans limite. Augmentée du désir amoureux, de la haine de sa condition bourgeoise et de la passion d’être un autre, elle lui fait braver tous les ridicules, de sorte qu’à travers mille folies comiques, devenu « Mamamouchi », avatar extrême de son extravagance, il parvient malgré tout à ses fins, un court instant seulement…

Denis Podalydès , Sociétaire de la Comédie Française

Le Bourgeois gentilhomme au Théâtre des Bouffes du Nord
Le Bourgeois gentilhomme au Théâtre des Bouffes du Nord © Pascal Victor

En choisissant de redonner à la pièce sa forme originale d’une comédie-ballet mise en musique sur les partitions de Lully , Denis Podalydès convoque tous les arts. Avec cette fête de théâtre costumée par Christian Lacroix , il vise à cette apothéose des sens tant espérée par son héros interprété par Pascal Rénéric . Il s’agit bien évidemment de rire de la comédie. Mais, comment ne pas avoir de la tendresse pour cet homme sans qualité qui tente d’initier à lui tout seul la première révolution culturelle. Elevé après mille péripéties comiques au rang de « Mamamouchi », Monsieur Jourdain vit son heure de gloire en musique et en danse, malade de sa bourgeoisie, gentilhomme imaginaire, à la fois exaucé et battu, dupé et triomphant, en ce moment théâtral si rare où le ridicule fait place à l'émerveillement pur.

Le Bourgeois gentilhomme, costume de Christian Lacroix
Le Bourgeois gentilhomme, costume de Christian Lacroix © Théâtre des Bouffes du Nord

Distribution

Mise en scène Denis Podalydès , Sociétaire de la Comédie-FrançaiseDirection musicale Christophe Coin Collaboration artistique Emmanuel Bourdieu Scénographie Éric Ruf , Sociétaire de la Comédie-FrançaiseLumières Stéphanie Daniel Costumes Christian Lacroix Chorégraphie Kaori Ito Maquillages et coiffures Véronique Soulier-Nguyen Assistant mise en scèneLaurent Podalydès Assistante scénographie Delphine Sainte-Marie Assistant costumes Jean-Philippe Pons Construction des décors Ateliers des Théâtres de la Ville de Luxembourg ; art&Oh - Benoît Probst Confection des costumes Ateliers du Théâtre de Liège

Avec Emeline Bayart Madame Jourdain, Jean-Noël Brouté le Maître tailleur et Covielle,Julien Campani le Maître de musique et Dorante,Bénédicte Guilbert Dorimène, Elodie Huber Nicole,Francis Leplay le Maître de philosophie,Leslie Menu Lucile et le Garçon tailleurNicolas Orlando le Maître d’armes, Laurent Podalydès Un laquais,Pascal Rénéric Monsieur Jourdain, Léo Reynaud Un laquais,Thibault Vinçon le Maître de danse et Cléonte,Danseuses Windy Antognelli Noémie Ettlin (du 15 juillet au 26 juillet)Flavie Hennion (du 26 juin au 12 juillet)Artemis Stavridi le Garçon tailleurChanteurs Geoffroy Buffière Baryton et le Grand Mufti (du 15 au 26 juin)Romain Champion Ténor (du 1er au 3, du 7 au 12 et les 21 et 22 juillet)Cécile Granger SopranoMatthieu Heim Baryton et le Grand Mufti (du 26 au 30 juin)Marc Labonnette Baryton et le Grand Mufti (du 1er au 12 juin)Vincent Lièvre-Picard Ténor (du 26 au 30 juin, le 5 juillet, du 15 au 19 et du 23 au 26 juillet)Francisco Mañalich Chanteur et Viole de gambe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.