Le coup droit lifté de Marcel Proustest un changement de registre pour le Collectif Les possédés en représentation sur la scène du Théâtre de la Bastille.

Le coup droit lifté de Marcel Proust
Le coup droit lifté de Marcel Proust © Collectif les Possédés Théâtre de la Bastille

Ils sont quatre sur le plateau, deux hommes et deux femmes, partant du principe que chacun peut se retrouver dans les émotions que l'écrivain fait ressurgir : la solitude de l'enfant qui attend le baiser de sa mère, le premier émoi amoureux, le souvenir qui refait surface grâce à l'odeur d'une madeleine…

Il s'agit ici avant tout pour les acteurs de faire ressortir la puissance d'évocation, la physicalité de l'écriture de La Recherche. Car, comme le souligne Rodolphe Dana :

Lorsqu'on lit Proust, on est emporté par sa fluidité, mais lorsqu'on le joue, on s'aperçoit de l'effort physique, de l'énergie que sa phrase demande qui est aussi l'effort fourni pour fixer le temps, pour arracher la sensation à l'oubli.

Distribution

d’après le roman Du côté de chez Swann de Marcel Proust création collective dirigée par Rodolphe Dana Avec Rodolphe Dana,Katja Hunsinger, Antoine Kahan et Marie-Hélène Roig Scénographie Katrijn Baeten et Saskia Louwaard Lumières Valérie Sigward Son Jean-Marc IstriaProductionCollectif Les Possédés avec le soutien de La Ferme du Buisson-Scène nationale de Marne-la-Vallée , Scène nationale d’Aubusson Théâtre Jean Lurçat .Le Collectif Les Possédés bénéficie du soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication .Le texte est publié aux éditions Gallimard.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.