L'une des plus importantes manifestations internationales du spectacle vivant contemporain.

Festival d'Avignon
Festival d'Avignon © Christophe Raynaud de Lage

Chaque année, en juillet, Avignon devient une ville-théâtre, transformant son patrimoine architectural en divers lieux de représentation, majestueux ou étonnants, accueillant des dizaines de milliers d'amoureux du théâtre de toutes les générations. 

France Inter vous retrouvera sur place pour plusieurs émissions en direct du festival :

  • Le 8 juillet à 13h avec le 13/14 de Bruno Duvic
  • Le 10 juillet à 14h pour deux enregistrements du Masque et la plume de Jérôme Garcin,
  • Le 21 juillet à 18h pour Un monde nouveau de Mathilde Serrell

Le Festival réussit l'alliance originale d'un public populaire avec la création internationale. Avignon, c'est également un esprit : la ville est un forum à ciel ouvert, où les festivaliers parlent des spectacles et partagent leurs expériences de spectateurs. Un mois durant, tous peuvent avoir accès à une culture contemporaine et vivante.

Redonner au théâtre, à l'art collectif, un lieu autre que le huis clos ; réconcilier architecture et poésie dramatique. 

Jean Vilar

Festival d'Avignon
Festival d'Avignon / Christophe Raynaud de Lage

Le programme est composé de spectacles, mais aussi de lectures, d'expositions, de films et de débats, qui sont autant d'entrées dans l'univers des artistes et intellectuels invités. Il y a, chaque soir au Festival, une ou plusieurs "premières", qui font d'Avignon un véritable lieu de créations et d'aventures, pour les artistes comme pour les spectateurs.

Quelques spectacles

  • Entre chien et loup d’après Lars Von Trier / Christiane Jatahy

Pour ne plus subir l’oppression d’un régime virant au fascisme, Gracia part. Elle trouve refuge dans une communauté, présente sur une scène de théâtre, qui s’apprête à expérimenter le propos du film Dogville de Lars von Trier : l’accueil de l’autre. Son acceptation par cette communauté artistique sera-t-elle différente? Parviendra-t-elle à échapper aux modes d’exploitation que déploie l’individu au sein d’une société capitaliste? En tressant une nouvelle fois des liens entre cinéma et théâtre, Christiane Jatahy propose un jeu trouble aux renversements constants, opérés par les ambiguïtés des personnages et la déstabilisante présence d’un écran et d’une caméra au plateau. En décalant les perspectives de l’œuvre du cinéaste danois et en tendant un miroir aux mécanismes du fascisme, la metteuse en scène brésilienne poursuit une interrogation sur les questions centrales de notre époque, dans la continuité du Présent qui déborde, présenté au Festival d’Avignon en 2019.

  • Hamlet à l’impératif d’Olivier Py

"Qui est là ?" Dès sa première réplique, Hamlet interpelle le public et l’emmène dans une histoire où le devoir croise la conscience de soi avec le célèbre "To be or not to be". En compagnie d’amateurs, d’élèves de l’École régionale d’acteurs de Cannes et Marseille et de comédiens professionnels, Olivier Py investit le jardin de la bibliothèque Ceccano pour questionner le théâtre grâce au plus connu des drames shakespeariens. Avec une traduction inédite et un texte original, il nous convie à penser le to act. Jouer ? Agir ? À raison de dix épisodes et de cinq représentations de Hamlet, le feuilleton fait résonner une question centrale: "Que peut le théâtre?" Alors oui, spectateurs comme comédiens, êtes-vous là?

  • Y aller voir de plus près de Maguy Marin

Figure incontournable de la danse contemporaine, Maguy Marin construit une œuvre engagée, peuplée d’individus qui tentent de faire communauté alors qu’ils sont pris dans une tempête. Inspirée par La Guerre du Péloponnèse de Thucydide, chef-d’œuvre de la littérature antique, cette création ne déroge pas à ses convictions. Sur le plateau, deux hommes et deux femmes se retrouvent au milieu de costumes qu’ils endossent, d’objets qu’ils manipulent, d’écrans qui les conduisent. Enfants perdus ou troublés, ils saisissent chaque indice comme des archéologues trouveraient des fragments d’histoires ensevelis et oubliés. Ils s’essaient aux jeux de la vie, de la domination et de l’emprise qui nous submerge face à plus faible que soi. Avec en sous-texte: comprendre les mécanismes au cœur des guerres et qui fabriquent de la violence. Si les réponses ne sont pas simples, écrites et immédiates, faire acte de résistance joyeuse aux événements qui nous bousculent est déjà un pas vers l’acceptation du mystère qui compose le vivant.

  • Se souvenir de l’avenir d’Edgar Morin et Nicolas Truong

Né le 8 juillet 1921, Edgar Morin est un enfant du siècle qui a vécu intimement les extases de l’Histoire. Théoricien de la connaissance et héros de la Résistance, dissident du stalinisme et infatigable arpenteur des chemins de l’espérance, anthropologue de la mort et sociologue du temps présent, Edgar Morin est un omnivore culturel et un penseur fraternel qui n’aura cessé de vivre autant que de penser les événements. À travers l’évocation de ses souvenirs les plus marquants, il lancera, en compagnie d’invités inspirés par ses idées, quelques salves d’avenir afin de dessiner une nouvelle voie pour notre temps

Toute la programmation sur le site du festival !

Festival d'Avignon
Festival d'Avignon / Christophe Raynaud de Lage

Sources Festival d’Avignon