On n’a jamais autant parlé du monde de la finance. Les financiers sont au centre de toutes les interrogations, de toutes les suspicions. François Hollande, candidat à la Présidentielle fait même du monde la finance son principal ennemi. Le metteur en scène David Lescot vient d’écrire un pièce de théâtre sur le sujet à travers l’histoire de Carlo Ponzi, italien émigré à Boston qui a imaginé en 1920 le système de vente pyramidale qui porte son nom.

Le système de Ponzi
Le système de Ponzi © Radio France / Pascal Victor ArtComArt

L’escroc Bernard Madoff (il a détourné 50 milliards de dollars) lorsqu’il a été arrêté en décembre 2008 a affirmé s’être inspiré du système de Ponzi. Ponzi a inventé un montage financier qui a mis en péril des centaines de petits épargnants. Il les attirait en leur promettant des rendements supérieurs à toutes les banques, et les rémunéraient avec l’argent placé par les souscripteurs ultérieurs. Son système est toujours aujourd’hui reproduit.

David Lescot s’est intéressé au parcours de cet italien, né en 1880 à Parme qui débarque à Boston en 1903 avec 2,5 dollars en poche, pour en faire un personnage de théâtre

A travers cette fresque théâtrale et musicale, David Lescot souhaite raconter l’histoire de l’argent au 20ème siècle.

David Lescot est un faiseur de théâtre. Son spectacle n’est pas didactique. Sur un plateau nu, l’espace se construit et se déconstruit avec uniquement quinze tables qui constituent le décor. La musique est très présente. Elle rythme le spectacle.

David Lescot a monté un spectacle aux allures brechtiennes.

Ecoutez un extrait du spectacle

La pièce créée au Théâtre de l’Union à Limoges est actuellement à l’affiche du Théâtre des Abbesses à Paris jusqu’au 10 février, puis en tournée en France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.