Les armoires normandes , une création collective des Chiens de Navarre, du 3 au 22 mars Théâtre des bouffes du nord, sous la direction de Jean-Christophe Meurisse

Les Chiens de Navarre - les armoires normandes au théâtre des bouffes du nord - 2015
Les Chiens de Navarre - les armoires normandes au théâtre des bouffes du nord - 2015 © Philippe Lebruman

"Comme les palmiers sauvages de l’Alaska, l’amour existe. Le temps d’un sein nu entre deux chemises, les Chiens de Navarre vont tenter d’explorer, pour le meilleur et pour le pire, toutes nos joies et misères affectives, tout en honorant l’inébranlable bon sens de Marilyn Monroe : « le sexe fait partie de la nature. J’obéis à la nature ».

Les Chiens de Navarre ne veulent surtout pas perdre le présent sur un plateau.

"Parce que le présent, c’est notre liberté. Nous sommes libres de faire ce que nous voulons. Forcément avec un auteur, c’est plus compliqué. En général, il a écrit quelque chose qui demande une interprétation. Et comme nous sommes de très mauvais interprètes, nous préférons ne pas nous mettre à dos un auteur, surtout s’il est vivant."Jean-Christophe Meurisse

Distribution

Une création collective desChiens de Navarre

Dirigée et mise en scène par Jean-Christophe Meurisse

Assistante mise en scène: Amélie Philippe

Avec Caroline Binder, Solal Bouloudnine, Claire Delaporte, Céline Fuhrer, Charlotte Laemmel, Manu Laskar, Thomas Scimeca, Anne-Élodie Sorlin, Maxence Tual et Jean-Luc Vincent

Avec la participation de Robert Hatisi Collaboration artistique, Isabelle Catalan Régie générale et création lumières, Stéphane Lebaleur Création son, Isabelle Fuchs Construction et régie plateau, François Gauthier-Lafaye Costumes, Élisabeth Cerqueira

Aller plus loin

Les chiens de Navarre étaient invités au micro de Laure Adler dans Studio Théâtre (mai 2013)

Les chiens de Navarre chez Aurélie Sfez et Baptiste Etchegaray dans Ouvert la nuit(février 2014)

Les armoires normandes auThéâtre des bouffes du nord - 2015
Les armoires normandes auThéâtre des bouffes du nord - 2015 © Philippe Lebruman
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.