A travers Minkana, Binda Ngazalo nous amène en voyage au coeur de ce temps d’avant notre époque, ce temps où les humains n’avaient pas encore perdu le secret de l’art de la communication avec la nature et tous ses différents éléments. Seul en scène pendant une heure trente minutes, avec pour unique outils son corps, son souffle, sa voix, Binda Ngazolo nous entraine dans les méandres de l’âme humaine, en plein coeur des émotions de ses personnages ; avec une vitalité, un mariage parfait d’humour, de profondeur, et de gravité. Une manière de jongler avec le rythme, qui nous rappelle à quel point le conte est la racine-mère de toutes ces autres manières de raconter, de se raconter : Théâtre, Cinéma, Sketch, Rap, Slam…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.