Un conseil qui intéressera les parisiens dans l'immédiat mais une tournée forcément suivra. Essayez de ne pas rater ce duo entre une trapéziste et un pianiste. Nous l'avons découvert l'été dernier à Avignon, dans le cadre du programme "A vif". Une femme, longue et mince, accompagnée d'un pianiste joue avec un miroir. Elle le regarde, s'approche et se mire, puis elle monte sur un tabouret. Devant la glace, elle prend une chaussure et d'un coup de talon, un carreau se fracasse au sol, laissant apparaître un trapèze. Elle l'attrape et rentre dans son image. Epoustouflant ! La jeune femme (Mélissa Von Vépy, trentenaire née à Genève, ancienne élève du CNAC) passe de l'autre côté du miroir, comme avalée par lui, puis elle réapparaît. Expérience limite de connaissance de soi ? Volonté de rentrer en soi ? On voudrait que cette beauté là ne s'arrête jamais. Le spectacle de quarante minutes a pour titre "Miroir, miroir". Il est donné le 3 et le 10 mai au théâtre Silvia Monfort, qui consacre un cycle aux thèmes de la folie et de l'identité.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.