Découvrez Models Never talk dans le cadre du Festival d'Automne à Paris, au Centre d'art pour la danse de Pantin du 7 au 15 octobre. Une création d'Olivier Saillard.

La création

Axelle raconte comment une robe en jersey au drapé lourd de Madame Grès influença sa manière de défiler. Amalia,en quelques gestes choisis, se drape dans le souvenir d’une robe du soir de Yves Saint Laurent. Qu’il s’agisse d’Anne, Charlotte, Christine, Claudia ou Violeta, chacune de ces mannequins a gardé en mémoire l’ossature d’un vêtement dont elle a été le négatif ou le positif de chair nue. La scène est le reflet d’un backstage tel qu’on en trouve de l’autre côté des podiums des créateurs.Mais de vêtement il n’y a plus. La mode est ici réduite à l’état de cendre et de souvenir. Les mains qui bouclent une ceinture évanouie, qui la cent un corset dissout restituent l’œuvre au carbone d’un couturier. Les bras qui s’enveloppent d’un manteau disparu, qui drapent une étole en fumée, évoquent la réalité d’un corps qui fut sous l’emprise de vêtements cages. La parole, celle que l’on interdit dans le cadre des défilés fait office ici de garde-robe. Elle incarne le velours ou la mousseline nostalgique. Les gestes qui l’accompagnent servent de motifs et d’imprimés. Sous ces artifices nus, jaillit une écriture. Celle en mouvement d’un modèle pétri du regard du couturier ou du photographe qu’elle inspira.

La distribution

Une performance conçue par Olivier Saillard , directeur du Palais Galliera, Musée de la mode de la Ville de Paris

Avec Christine Bergstrom, Axelle Doué, Charlotte Flossaut, Claudia Huidobro, Anne Rohart, Violeta Sanchez, Amalia Vairelli

Avec la collaboration de Gaël Mamine et Alexandre Samson

Musique, MODE-F, Laurent Ballot, Alexander Maxwell

Maquillage,M.A.C COSMETICS

Coiffure, Gérald Porcher

Chaussures, Roger Vivier

Models never talk
Models never talk © Giovanni Giannoni
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.