Après le Théâtre de la Colline, c’est au Théâtre National de Strasbourg qu’Edouard Louis et Stanislas Nordey continuent leur tournée pour la pièce Qui a tué mon père.

Qui a tué mon père Stanislas Nordey
Qui a tué mon père Stanislas Nordey © FERNANDEZ Jean Louis

Dans Qui a tué mon père, Édouard Louis décrypte les mécanismes de domination qui broient les êtres et leurs relations. 

Stanislas Nordey met en scène et interprète la parole et le regard d’un fils sur son père, depuis les premiers souvenirs d’enfance jusqu’à sa « mort sociale ». 

Qui sont les gens qu’on appelle « les classes populaires » et dont les femmes et hommes politiques ne cessent de parler comme étant des « fainéants » ou des « exclus » ? 

Avec ce texte, Édouard Louis s’engage dans ce qu’il nomme une « littérature de la confrontation ».

Qui a tué mon père Stanislas Nordey
Qui a tué mon père Stanislas Nordey / FERNANDEZ Jean Louis

Édouard Louis est écrivain. Il a publié aux éditions du Seuil En finir avec Eddy Bellegueule en 2014 et Histoire de la violence en 2016 – roman dont des extraits ont été lus au TNS par Stanislas Nordey en février 2016 dans le cadre de L'autre saison. En 2013, il a dirigé l’ouvrage Pierre Bourdieu : l'insoumission en héritage, paru aux Presses universitaires de France – où il crée et dirige la collection "Des Mots". Il a écrit Qui a tué mon père à l’invitation de Stanislas Nordey ; le texte est paru en mai 2018 aux éditions du Seuil.

Distribution

  • Texte Édouard Louis
  • Mise en scène Stanislas Nordey
  • Avec Stanislas Nordey
Qui a tué mon père
Qui a tué mon père / FERNANDEZ Jean Louis
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.