Deux mondes, deux publics. Théâtre et football : chacun ses adeptes. Entre eux, un fossé creusé par les préjugés...

Stadium de M El Khatib
Stadium de M El Khatib © Pascal Victor Artcom Press

La source de création de Mohamed El Khatib est son propre étonnement : Stadium au théâtre national de La Colline

Au plus près de la vie, il cherche à provoquer un dialogue entre des univers qui se côtoient peu. L’intrusion de la réalité factuelle et quotidienne devient alors matériau théâtral par le geste de l’artiste, comme avec Moi, Corinne Dadat accueilli en mars 2017 à La Colline.

Aujourd’hui Mohamed El Khatib organise une rencontre inédite avec les supporteurs du RC Lens dont on dit qu’ils sont le meilleur public de France. Comment alors ne pas confronter le public du théâtre au meilleur public de France ?

Stadium de M El Khatib photo de Frédéric Hocké
Stadium de M El Khatib photo de Frédéric Hocké / Frédéric Hocké

Avec Stadium, c’est une partition gestuelle et documentaire composée de récits de vie que nous livre l’auteur metteur en scène, organisant ainsi une cartographie à la fois émouvante et caustique des classes populaires. Au-delà des fantasmes sur les foules grégaires, ces amateurs éclairés, à travers le football, incarnent une histoire, des valeurs et un imaginaire débridé.

Fondamentalement, qu’est-ce qui différencie un public de théâtre d’un public de football ? Je veux dire hormis la tenue vestimentaire ?

Gilles Deleuze

►►► Distribution

  • Texte Mohamed El Khatib

  • conception, réalisation Mohamed El Khatib et Fred Hocké

  • avec une soixantaine de supporteurs du Racing Club de Lens

  • environnement visuel Frédéric Hocké

  • environnement sonore Arnaud Léger

  • collaboration artistique Violaine de Cazenove, Éric Domeneghetty, Thierry Péteau

  • conseil éditorial William Nuytens

  • avec le Festival d’Automne à Paris et le Théâtre de la Ville

  • avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings

  • Le texte de Stadium sera publié aux éditions Les Solitaires intempestifs le 11 septembre 2017.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.