Crois-moi, se sentir idiot, c’est une belle découverte.

Sulki et Sulku
Sulki et Sulku © Stéphane Trapier

À peine sortis de la pièce Musée haut, musée bas, où ils figuraient en tant qu’œuvre d’art, Sulki et Sulku ont ressenti le besoin irrépressible de continuer à discuter ensemble. Jean-Michel Ribes n’est pas parvenu à les en empêcher, et ce n’est pas faute d’avoir essayé.

Vous trouverez ici quelques-unes de leurs conversations qu’il a réussi à retranscrire. Ils lui ont assuré qu’elles étaient intelligentes. 

Romain COTTARD Damien ZANOLY et Jean Michel RIBES dans Sulki et Sulku
Romain COTTARD Damien ZANOLY et Jean Michel RIBES dans Sulki et Sulku / Giovanni Cittadini Cesi.

Il n’en est pas sûr, mais avec eux on ne sait jamais.  « Qui sont-ils ?  Vous ?  Moi ?  Quelqu’un d’autre ?  Des inconnus ?  Louis XIV et saint Augustin ?  Ma grand-mère et son gynécologue ? Ou encore les petits-neveux de Joséphine Baker adoptés par le majordome de Freud ? Je n’en sais toujours rien, pourtant j’ai l’impression de les connaître comme des frères » avoue Jean-Michel Ribes. 

Sulki et Sulku font leur fête à la liberté de penser, clins d’œil d’absurdité, dans tous les sens et par tous les temps, bulles de champagne dans la morosité. 

Jean-Michel Ribes, auteur, metteur en scène, cinéaste et agitateur à la tête du Rond-Point depuis 2002 a notamment signé Palace et Merci Bernard pour la télé ; et au théâtre, Musée haut, musée bas ; Théâtre sans animaux ; Batailles avec Topor ; Brèves de Comptoir avec Jean-Marie Gourio ; René l’énervé – Opéra bouffe et tumultueux, avec le compositeur Reinhardt Wagner ou Par-delà les marronniers – Revu(e), la saison passée. 

Extrait : 

  • Sulku : Je n’arrive pas à le croire, Sulki. 
  • Sulki : Et pourtant, Sulku, c’en est ! 
  • Sulku : Mais qui, dis-moi, qui aurait pu penser qu’un jour un être humain pisserait de l’essence !!? 
  • Sulki : Surtout mon cousin Georges. 
  • Sulku : Quand il urine ça doit faire horriblement mal. 
  • Sulki : Pas trop. Heureusement c’est du sans plomb. 

Distribution 

  • Texte et mise en scène : Jean-Michel Ribes 
  • Avec : Romain Cottard, Damien Zanoly 
  • Assistanat à la mise en scène : Virginie Ferrere Décors : Patrick Dutertre Costumes : Juliette Chanaud Lumières : Hervé Coudert
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.