Clin d’œil en mémoire des cabarets qui enchantèrent les nuits parisiennes des années 40 au tournant des années 80

Terabak de Kyiv
Terabak de Kyiv © Dakh Daughters Band

Stéphane Ricordel met en scène les Dakh Daughters dans un spectacle inattendu Terabak de Kyiv au Monfort Théâtre.

L’univers du cabaret, fait de beauté, de virtuosité d’humour dans une version fantasque et survitaminée. Sur scène, le fil de l’histoire se matérialise par des enchaînements d’instants, entre installations et performance, entre danse, magie et cirque un spectacle riche et métissé qui ne sépare pas l’âme de l’humour et de la fête.

Des artistes de cirque sur leur trampoline, trapèze ou encore mât chinois seront portés par les chanteuses et comédiennes ukrainiennes les Dakh Daughters. Six filles, multi-instrumentistes, usant des techniques vocales insoumises des chanteuses traditionnelles, seront les « monsieur loyal » de ce moment à partager.

Ce cabaret singulier sera aussi l’occasion d’échanger autour d’un repas ukrainien et certains soirs d’ouvrir le bal…

►►► Distribution

  • Stéphane Ricordel metteur en scène
  • Patrice Wojciechowski assistant metteur en scène
  • Vlad Troitsky composition musicale
  • Dakh Daughters / Ruslana Khazipova, Tanya Havrylyuk, Solomia Melny, Anna Nikitina, Natalia Halanevych et Zo musique
  • Daniel Ortiz artiste de cirque (cadre)
  • Josefina Castro Pereyra artiste de cirque (cadre)
  • Benoît Charpe artiste de cirque (monocycle sur trampo)
  • Julieta Martin artiste de cirque (mât chinois)
  • Oscar Nova de la Fuente artiste de cirque (sangles)
  • Matias Pilet artiste de cirque (acrobate)
  • Yann Frish ou Arthur Chavaudret (en alternance) artiste ( magie)
  • Marina Voznyuk comédienne
  • Anna Olekhnovych comédienne
  • Simon André régisseur général
  • Amandine Galode création et régie lumière
  • Tom Menigault ou Marc Enot (en alternance) régisseurs son
  • Lucas Clody régisseur
  • Etienne Charles ou Pierre-Marie Lazaroo (en alternance) régie plateau
  • Gabrielle Dupas chargée de production
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.