texte et mise en scène Jean-Michel Ribesavec Caroline Arrouas, Annie Gregorio, Philippe Magnan, Christian Pereira et Marcel Philippot

C’est vrai que si tu avais envie que je meure, je ne vois pas pourquoi on irait acheter un sèche-linge.

Jean-Michel Ribes « aime les étincelles des courts-circuits, les immeubles qui tombent, les gens qui glissent ou qui s’envolent, bref les sursauts. Ces petits moments délicieux qui nous disent que le monde n’est pas définitivement prévu et qu’il existe encore quelques endroits où la réalité ne nous a pas refermé

Théâtre sans animaux
Théâtre sans animaux © Giovanni Cittadini Cesi
_ses portes sur la tête. Ces courtes fables, portraits, gribouillis, réunis sous le titre Théâtre sans animaux, sont une modeste contribution à l’art du sursaut et un hommage à tous ceux qui luttent contre l’enfermement morose de la mesure ._ » Triomphe à sa création en 2001 au Théâtre Tristan Bernard, puis en tournée,**Théâtre sans animaux enchaîne huit contes traversés par des tempêtes de cocasserie** . Cinq comédiens prennent les chemins de traverse de l’absurde, hors de toute réalité. Un stylo à bille de trois mètres cinquante atterit à l’aube dans le salon. Lors d’une visite au musée, un groupe se mobilise autour d’une question cruciale, pourquoi ne peint-on plus de carpes ? Comment arrêter de fumer quand on ne porte pas de perruque Louis XV ? Des gens, presque normaux comme tout le monde, s’interrogent sur la nécéssité de s’appeler Bob, et visitent un salon de coiffure pour goélands. **Par des brèches fantasques, ils s‘évadent. Et les situations dérapent** , **et la parole se réinvente en rebonds** . C’est la fête du coq à l’âne. Les gens raisonnables s’envolent, se détournent de la rigidité du langage, et visitent le pays réjouissant du non-sens, montrant que le nôtre semble ne plus en avoir.
Théâtre sans animaux
Théâtre sans animaux © Giovanni Cittadini Cesi
### **Une expérience inédite et numérique de théâtre enrichi** La Direction des Nouvelles écritures et du transmédia de France Télévisions, en co-production avec Camera lucida et La Blogothèque, s’associe à la création de la pièce le au Théâtre du Rond-Point en imaginant un dispositif numérique inédit pour une plongée dans l’univers fantasque de la pièce et de son auteur. **A partir du 6 mars découvrez tous les modules participatifs.** **Au théâtre, grâce à un vidéomaton installé dans le hall, le spectateur pourra accéder à cette expérience interactive in situ.** **Le 12 mars à partir de 20h, rendez-vous sur le même site pour un « direct enrichi »** : spectacle, gros plans, coulisses, répétitions ou transpositions absurdes, construisez votre programme en temps réel en navigant à travers cinq flux vidéo, synchronisés à la seconde près sur le déroulé de la pièce.sur www.francetv.fr/theatre-sans-animaux
Théâtre sans animaux
Théâtre sans animaux © Giovanni Cittadini Cesi
### **La tournée** 27 mars - 30 mars 2013 Théâtre National de Nice (06)2 avril - 6 avril 2013 Théâtre des 13 Vents, Montpellier (34)9 avril - 11 avril 2013 Théâtre d’Angoulême (16)14 avril 2013 Théâtre des Cordeliers, Romans-sur-Isère (26)17 avril - 20 avril 2013 Odyssud, Blagnac (31)27 avril 2013 Le Prisme, Elancourt (78)
Théâtre sans animaux
Théâtre sans animaux © Giovanni Cittadini Cesi
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.