Rodolphe Dana du Collectif Les Possédés s'enfonce au coeur de Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline sur les planches du Théâtre de la Bastille, seul sur scène.

Je vais plonger avec Ferdinand Bardamu, figure tragi-comique, dans ce début de XXème siècle. Avec lui je parcourrai les horreurs de la guerre de 14, cette absurde et immonde boucherie, inventée par « la sale âme héroïque des hommes », et qui inscrira en lui – et à jamais – une méfiance féroce, une haine tenace vis à vis de l’humanité, et plus particulièrement des hommes, et la naissance d’un puissant pessimisme. Nous voguerons avec lui vers les colonies, vers d’autres voyages, vers d’autres absurdités humaines. Des descriptions éblouissantes des cieux et paysages africains, aux accents Rimbaldiens : « Des assassinats de soleil ! ». La corruption des colons, la traite des noirs,... toujours revenir à la logique implacable des hommes qui sépare l’humanité en deux catégories : les exploitants et les exploités. Avec toujours, évidemment, nécessairement, l’humour, comme seule échappatoire à cette bêtise atroce des hommes. Et, à chaque fois, pour finir, la fuite. D’abord l’enthousiasme de l’arrivée, puis la déception et le départ.

Rodolphe Dana , du Collectif les Possédés

Voyage au bout de la nuit Rodolphe Dana
Voyage au bout de la nuit Rodolphe Dana © Jean Louis Fernandez

Extrait :

- Oh ! Vous êtes donc tout à fait lâche, Ferdinand ! Vous êtes répugnants comme un rat...- Oui, tout à fait lâche, Lola, je refuse la guerre et tout ce qu'il y a dedans... Je ne la déplore pas moi... Je ne me résigne pas moi... Je ne pleurniche pas dessus moi... Je la refuse tout net, avec tous les hommes qu'elle contient, je ne veux rien avoir à faire avec eux, avec elle. Seraient-ils neuf cent quatre-vingt-quinze millions et moi tout seul, c'est eux qui ont tort, Lola, et c'est moi qui ai raison, parce que je suis le seul à savoir ce que je veux : je ne veux plus mourir.

Louis-Ferdinand Céline , Voyage au bout de la nuit

Distribution :

Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline avec Rodolphe Dana Adaptation Katja Hunsinger, Rodolphe Dana Lumière Valérie Sigward Costumes Sara Bartesaghi Gallo Régie générale Wilfried Gourdin Production le Collectif Les Possédés (Laurent Bellambe, Julien Chavrial, David Clavel, Rodolphe Dana, Katja Hunsinger, Emilie Lafarge, Nadir Legrand, Christophe Paou et Marie- Hélène Roig).

Collectif Les possédés
Collectif Les possédés © Les Possédés
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.