En août 2011, le Dr Nicolas Bonnemaison, urgentiste au Centre Hospitalier de la Côte Basque (CHCB) de Bayonne, est accusé d’avoir euthanasié des patients très âgés de son service. Acquitté en première instance en 2014 à Pau, l'ex-docteur a écopé lors de son deuxième procès de 2 ans avec sursis.