Le procès des attentats du 13-Novembre s'est ouvert le mercredi 8 septembre 2021. La cour d'assises spécialement composée juge quatorze accusés présents à l'audience et six a...

Le procès des attentats du 13-Novembre s'est ouvert le mercredi 8 septembre 2021. La cour d'assises spécialement composée juge quatorze accusés présents à l'audience et six autres non présents, présumés morts en Syrie, ou détenu en Turquie pour l'un d'eux. L’audience se tient sous très haute sécurité dans le palais de justice historique de Paris, situé sur l’île de la Cité, dans une salle construite ex nihilo à l'emplacement de la salle des pas perdus et aux dimensions hors normes : 45 mètres de long, une capacité de 550 personnes, un box capable d’accueillir les 11 accusés détenus et leurs très nombreuses escortes policières. Le procès est prévu pour durer jusqu'à fin juin 2022, soit un total d'au moins dix mois. D'une durée initiale de neuf mois, l'audience a été rallongée, en raison des différents cas de Covid au sein des accusés.

Ce vendredi soir d'automne, le 13 novembre 2015, le commando des attentats a fait 131 morts et plus de 400 blessés, aux abords du Stade de France, puis sur les terrasses des des X et XIe arrondissements de la capitale et dans la salle de spectacle du Bataclan. Les terroristes auteurs de ces trois attaques, revendiquées par l'organisation État islamique par la suite, sont tous morts ce soir-là à l'exception de Salah Abdeslam, seul membre du commando encore en vie et présent dans le box des accusés pour ce procès hors norme.