Chaque année, la perte de masse de la calotte de glace en Antarctique représente en moyenne 7,8 millions de litres par seconde (compteur) et 247 milliards de tonnes (en moyenne sur 2006 - 2009) . La fonte des glaces n'était "que" de 104 milliards de tonnes / an de 2002 à 2006. 

L'Antarctique représente à lui seul 90% des glaces terrestres et la plus grande réserve d'eau douce de la planète. Si toute cette masse fondait, cela ferait grimper le niveau des océans de presque soixante mètres.

En Arctique, la banquise ne représente plus que 14,58 millions de km², la deuxième plus faible surface enregistrée depuis près de 40 ans. Cette couche de glace qui s'épaissit aux saisons froides atteint son maximum entre février et avril. Elle fond est atteint son minimum en septembre. 

Un record de fonte a été constaté le 7 mars 2017 avec seulement 13,98 millions de km² de banquise mesuré par satellite.

C'est un des résultats du réchauffement climatique et de la dégradation de l'environnement