Entre mai et juin 1968, une série de grèves générales et sauvages sont survenues en France.

Le mouvement était une révolte spontanée anti-autoritaire qui apparaît aujourd'hui comme une rupture fondamentale dans l'histoire de la société française, entre l'ordre ancien séculaire marqué par le poids de l'autorité, de la famille, de la morale et de la religion, et l'avènement de la société post-moderne.

Voir plus