Au 1er janvier 2019, le gouvernement modifie le mode de prélèvement de l'impôt sur le revenu. Le prélèvement de l'impôt se fait directement auprès de l'employeur, selon un taux qui s'ajuste en fonction des revenus, un dispositif qui semble être une avancée, car il s'adapte à la situation réelle du contribuable mais est décrié par ses détracteurs car influe sur le pouvoir d'achat des travailleurs.