Le réchauffement climatique est aussi désigné sous les termes de réchauffement planétaire, réchauffement global, ou dérèglement climatique. 

L'augmentation des températures moyennes sur Terre induite par la quantité de chaleur piégée à la surface terrestre, est  constatée depuis plusieurs décennies, du fait des émissions de gaz à effet de serre (CO2, etc.). 

On rencontre fréquemment l'expression « changement climatique » utilisée pour désigner le réchauffement du climat, alors qu'en principe le changement climatique désigne les épisodes de réchauffement ou refroidissement d'origine naturelle qui se sont produits avant l'ère industrielle.

Selon les dernières études du GIEC , groupe d'experts chargés d'étudier les phénomènes de changements du climat,  la température de surface du globe pourrait croître de 1,1 à 6,4 °C lors du XXIe siècle. 

Le réchauffement devrait se poursuivre au-delà de  2100 car même si les émissions de gaz à effet de serre  s'arrêtent, les océans ont déjà stocké beaucoup de calories, des puits de carbone sont à restaurer, et la durée de vie du dioxyde de carbone et des autres gaz à effet de serre dans l'atmosphère est longue.

Selon cette étude, 63 % des émissions industrielles de CO2 et de méthanes proviennent de 90 entités, dont une large majorité d'entreprises privées. L'étude recense 90 entités dont les émissions de gaz à effet de serre représentent les deux tiers des émissions mondiales depuis 1750. 

Ce réchauffement impliquera des variations de l’épaisseur et de l’étendue des surfaces marines et terrestres englacées, du niveau et de l’étendue de l’océan mondial, de l’étendue et du modelé des terres émergées... et d’autre part environnementaux, changement et/ou évolution des écosystèmes – migrations, disparitions, installations... de flores et de faunes selon les déplacements des zones climatiques.

Les conséquences du réchauffement climatique sont déjà tangibles. Dans certaines régions du monde, les habitants sont contraints d'abandonner leurs logements, faisant d'eux des réfugiés climatiques par millions.

La réunion de la COP24 en décembre 2018 est entièrement consacrée à la limitation du réchauffement climatique. 

Voir plus