Pour trouver de jeunes recrues, les entreprises débarquent désormais sur TikTok, le réseau social où les utilisateurs ont en moyenne 18 ans. Vidéos humoristiques pour parler d'un métier, patrons qui dansent : les entreprises rajeunissent leur mode de recrutement depuis quelques mois. Un succès auprès des TikTokeurs.

 La SNCF et Système U se servent notamment de TikTok pour recruter
La SNCF et Système U se servent notamment de TikTok pour recruter © captures d'écran

Connue pour ses vidéos divertissantes avec des challenges de danse, des reprises en play-back, des défis parfois absurdes, l'application mobile TikTok a franchi le cap des 100 millions d'utilisateurs en Europe en septembre. Depuis, les entreprises aussi créent leur compte pour jouer avec les codes du réseau. Un excellent moyen pour diffuser des offres d'emplois ou attirer de jeunes recrues vers des métiers pour lesquels elles ne postulent pas forcément. 

Payer des influenceurs

Tous les moyens sont permis pour séduire les jeunes en recherche active d'un travail. Certaines entreprises comme la SNCF font appel à des influenceurs pour gagner en notoriété et faire connaître des métiers où des postes sont à pourvoir. 

"Pour mettre en avant notre marque employeur, on s'était donné comme objectif un million de vues cumulées sur TikTok et on l'a largement dépassé ! On a voulu faire découvrir des métiers méconnus de notre entreprise comme les métiers de la conduite des trains, électricien, agent d'escale, la surveillance générale ; des métiers où l'on recrute beaucoup aujourd'hui. On a observé une augmentation des visites de notre site", explique Catherine Woronoff-Argaud, responsable de la politique de recrutement à la SNCF.

Des annonces via du contenu sponsorisé

D'autres boîtes ont adopté une stratégie différente, comme Système U. Le groupe de grande distribution a lancé une campagne de recrutement sous forme de publicité. Une campagne réussie pour recruter des apprentis bouchers dans le premier centre de formation que le groupe a ouvert. 

"Il nous manquait des candidats l'été dernier pour ouvrir notre CAP boucherie", rapporte Tatiana Mercatante, responsable des Ressources Humaines du groupe. "On cherchait des apprentis, donc un public entre 16 et 30 ans. Nous avons lancé une campagne de recrutement sur plusieurs réseaux sociaux mais nous avons très rapidement basculé nos forces sur TikTok car c'est là où nous avons eu le plus de candidatures".

Le groupe a retenu une soixantaine de candidatures, dont "une grande partie de la qualification était bonne", se réjouit la responsable RH. 

"Diffuser des offres d'emploi avec des photos, des images, du contenu animé, est plus efficace que de passer par une procédure plus classique de recrutement". 

En cliquant sur la publicité générée sur le compte des utilisateurs, les TikTokeurs sont renvoyés vers le site internet où ils peuvent directement postuler en quelques clics. Système U va donc renouveler l'expérience afin de pourvoir également des postes de boulangers, pâtissiers, poissonniers et autres métiers de bouches.