Le médicament est utilisé pour les troubles de schizophrénie ou de bipolarité. Son efficacité antivirale contre le nouveau coronavirus a été montrée par des chercheurs.

L'efficacité de l'antipsychotique a été montrée par des chercheurs.
L'efficacité de l'antipsychotique a été montrée par des chercheurs. © AFP / NICOLA VIGILANTI

C'est une première mondiale. La chlorpromazine (Largactil pour son nom commercial), un antipsychotique largement prescrit en psychiatrie pour les troubles de bipolarité ou de schizophrénie, va être testé contre le Covid-19. Son action antivirale avait déjà été remarquée.

Depuis le début de l'épidémie, peu de malades hospitalisés en psychiatrie - seulement 3% - ont été touchés par le Covid-19. Un chiffre qui monte à 19% chez les soignants alors qu'ils partagent le même espace, la distanciation étant difficile à appliquer en psychiatrie. D'où cette interrogation sur cet antipsychotique que prennent les malades, alors que la littérature scientifique avait démontré son efficacité sur d'autres coronavirus ou sur le virus de la grippe.

"Une efficacité antivirale contre le nouveau coronavirus"

Le docteur Marion Plaze, cheffe de service à l'hôpital Sainte-Anne, s'est associée à l'institut Pasteur pour la première étape. "Avec l'institut Pasteur, nous avons pu montrer que la chlorpromazine avait bien une efficacité antivirale contre le nouveau coronavirus. Elle va venir gêner l'entrée des virus dans les cellules en bloquant les outils que les virus vont utiliser pour rentrer dans la cellule", explique-t-elle. "Cela a été démontré sur des cellules animales et aussi sur des cellules humaines, ce qui est une première mondiale."

Une démonstration in vitro qui justifie maintenant un passage à l'homme : "La prochaine étape sera de confirmer cette hypothèse intéressante en réalisant un essai clinique chez quarante patients hospitalisés pour la prise en charge du Covid-19."

Cet essai, avec ce qui fut le premier antipsychotique de l'Histoire, devrait donner de premiers résultats dans un mois.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.