Un livre + une appli, le mariage devient habituel dans le monde de la littérature jeunesse. Moitié-documentaire, moitié-jeu, le livre "Écoute les oiseaux" présente et raconte la vie d'une vingtaine d'oiseaux. Il est doublé d'une application, Birdie Memory, pour les faire entendre.

L'application Birdie Memory permet d'écouter les chants de 20 oiseaux, présents dans le livre Ecoute les oiseaux (Albin Michel)
L'application Birdie Memory permet d'écouter les chants de 20 oiseaux, présents dans le livre Ecoute les oiseaux (Albin Michel) © Albin Michel/ Lena Mazilu

> ECOUTEZ MA VIE CONNECTÉE DU 9 NOVEMBRE

1 min

Ecoute les oiseaux - Birdie Memory

Par Christine Siméone

Le livre Écoute les oiseaux, paru aux éditions Albin Michel jeunesse,contient un grand poster, illustré par Léna Mazilu.  La graphiste et illustratrice est habituée des dispositifs numériques qui consistent à animer les images des livres.  Cette fois, elle a donc conçu une vaste forêt, et dans les arbres, on retrouve différents oiseaux. Au dos du poster, sont racontées les vies et histoires de ces oiseaux. De plus, le chant des oiseaux sur le dessin se déclenche quand on passe le smartphone au dessus de son image, grâce à l'application Birdie Memory. 

Dans un deuxième temps, sur l'appli, à partir du chant, on peut jouer à reconnaître l’oiseau à partir de leur chant.  Ainsi l'oreille s'habitue au martinet noir, au pic vert, au pouillot véloce, au troglodyte mignon ou au verdier d'Europe.

Pour Michel Zucca, ornithologue, c'est une initiation accessible dès l'âge de 4 ans.  Chargé de mission naturaliste à l’Agence Régionale de la Biodiversité en Île de France, et membre du Conseil National de Protection de la Nature, il fait ici oeuvre de transmission.  Plus habitué aux balades en nature, enfermer les oiseaux derrière l'écran de la tablette ou du smartphone ne lui semblait pas tout à fait spontané. Mais il s'est laissé convaincre. 

"Les oiseaux que l'on entend sont des espèces assez communes en Europe et nous avons sélectionné des espèces que l'on croise communément dans nos jardins et nos forêts, et même en ville" , explique Michel Zucca. 

Les chants proviennent d’enregistrements de la British Library de Londres et du Museum für Naturkunde de Berlin. Le projet est développé en partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux. 

Alouette, hirondelle, rossignol, pinson, mésange bleue ou charbonnier, martinet, chardonneret, il faut un certain temps pour arriver à reconnaître tous ces chants. Reconnaître avant qu'ils ne disparaissent. Michel Zucca raconte que les générations précédentes "parlent de chants d'alouette dans nos forêts dix fois plus fournis qu'aujourd'hui". Toutes les espèces ne sont pas en voie de disparition, la population de mésanges se maintient par exemple. Et si le livre-appli ne remplace pas une balade en pleine nature, il la complétera utilement, car qui peut nommer, sans guide ni apprentissage, les charmants siffleurs des campagnes et des jardins. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.