Pourquoi est-il si essentiel de faire attention à "bien dormir", au fond ?

Pourquoi est-il si essentiel de faire attention à "bien dormir", au fond ?
Pourquoi est-il si essentiel de faire attention à "bien dormir", au fond ? © Getty / David Zach
  • Pour permettre au cerveau de fonctionner

Le neurobiologiste Pierre-Marie Lledo expliquait sur les ondes de France Inter cet été que le sommeil sert à faire du ménage dans nos souvenirs : "Avant de vous endormir, vous avez eu plein d'informations, certaines utiles, certaines futiles... Vous avez besoin de vous endormir pour faire le tri... Et pour mémoriser ce qui a été retenu comme "utile" "

  • Pour éviter les troubles de la mémoire - notamment la maladie d'Alzheimer

Pierre-Marie Lledo explique également que "La clé de certaines maladies dégénératives, entre autres la maladie d'alzheimer, pourrait venir d'un dysfonctionnement du cerveau lorsqu'il dort". On a découvert récemment que notre cerveau avait un moyen d'éliminer naturellement les protéines insolubles qui s'accumulaient dans le cerveau (un peu comme une chasse d'eau) - et cela se fait quand nous dormons. Si nous dormons mal, ce mécanisme se fait mal…

  • Pour ne pas être vulnérable au diabète et à l’obésité

C'est pendant le sommeil que l'on sécrète la leptine, l’hormone de la satiété. Moins on dort, moins elle sera peu présente dans l'organisme… contrairement à la ghréline, l'hormone de la faim sécrétée pendant l'éveil. Notre prise alimentaire va en conséquence être bouleversée.

  • Pour éviter des troubles cardio-vasculaires

Une étude américaine (en anglais) publiée en 2011 a prouvé que des nuits de moins de six heures augmentaient de 48% le risque d'avoir une maladie cardiaque, et de 15% le risque de faire un AVC. En 2012, une équipe hollandaise (en anglais) a également montré qu'une nuit blanche faisait l'effet d'un stress important sur notre organisme et affaiblissait nos défenses immunitaires.

Aller plus loin

Mots-clés :
Articles liés
Vie quotidienne
Stroncatura, alici et pain
19 septembre 2018
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.