Faut-il parler d’argent alors qu’on s’aime ? Avoir un compte-joint, est-ce une bonne idée ? Doit-on signer un contrat de mariage ? Autant de questions concrètes autour du couple, qu’il faut se poser pour éviter de se disputer autour des finances et que la lune de miel du début ne se transforme en cauchemar.

L'argent dans le couple, mieux vaut en parler le plus tôt possible
L'argent dans le couple, mieux vaut en parler le plus tôt possible © Getty / Emilija Manevska

Au départ d’une histoire d’amour, deux personnes s’unissent dans l’insouciance, s’installent ensemble avec l’idée de tout partager, leurs cœurs et leurs comptes bancaires, car paraît-il, quand on n’aime on ne compte pas… Mais parfois, l’argent devient une source de discorde. Pour éviter les disputes et les rancœurs, mieux vaut anticiper toutes ces questions financières, se préparer à l’orage, bref DIA-LO-GUER… Héloïse Bolle, conseillère en gestion de patrimoine, est l'auteure de Les bons comptes font les bons amants 

Elle y donne ses conseils pour éviter que la question de l’argent tourne au vinaigre ; elle en a évoqués quelques-uns à l'antenne…

Cerner la relation que votre compagnon entretient avec l’argent

HB : "Poser des questions, observer s'il (ou elle) est systématiquement dans le rouge à la banque, s'il regarde les prix lorsqu'il fait les courses… C'est important de cerner les points communs et les divergences en matière d'argent. Dans le livre je propose un questionnaire auquel on peut répondre à deux : 

  • "Pourriez-vous vous priver ponctuellement d'un train de vie confortable pour constituer, ou reconstituer, une épargne de sécurité et vous mettre à l'abri en cas de coup dur ?"
  • "De quel matelas de sécurité avez-vous besoin pour vous sentir en sécurité : 1000, 5000, 10000 euros 

Aborder ouvertement les questions d’argent entre vous 

HB : "... et rétablir des règles de fonctionnement claires surtout en cas de profils financiers opposés. 

C’est vraiment la meilleure chose à faire pour que l’argent ne soit plus un problème. Mettre le sujet à plat tout de suite permet d’éviter les malentendus, et de laisser s’installer des situations déséquilibrées où à la fin l’un s’y retrouve beaucoup et l’autre pas du tout l’autre. 

Se mettre d’accord sur les questions concrètes, même s'il n'est pas agréable de s’asseoir sur un coin de table pour se dire : « qu’est-ce que tu payes ? », « qu’est-ce que je paye ? », « combien on dépense ? » …

Revoir régulièrement ces règles lorsque la situation de l’un, de l’autre, ou des deux, évolue".

Pour la répartition des dépenses, viser l’équilibre plutôt que l’égalité

HB : "Une règle du code civil qui est valable pour le PACS et le mariage stipule qu'on est censés contribuer chacun à la hauteur de ses revenus. On ne peut pas piocher dans le salaire de l'un, puis une fois épuisé, dans celui de l'autre. Ce n’est pas conforme à ce que doivent être les dépenses de la famille". 

Respecter le partage des taches financières

HB : "En France, dans 20% des couples, les grosses décisions financières sont prises exclusivement par l’un ou par l’autre. Plus souvent les hommes, mais certaines fois les femmes. Or, les contrats de prêt, les rendez-vous à la banque, les déclarations d’impôts sont l’affaire des deux membres du couple.

Il n’y a pas de gène de la fiscalité, du crédit immobilier ou des impôts : tout le monde peut comprendre et doit savoir ce qu’il se passe dans son couple au plan financier". 

Pour les dépenses importantes, conserver des traces des paiements de chacun

HB : "Utiliser un compte joint spécifique pour les crédits immobiliers et la part des impôts qui ne relève pas du prélèvement à la source".

Bien se renseigner avant de choisir un régime matrimonial ou un Pacs

HB : "Penser aux incidences pendant la vie du Pacs ou du mariage mais aussi au moment du divorce ou de la séparation, ou après la mort de l’un ou de l’autre.

Relire avec précaution son contrat de mariage ou de Pacs avant de le signer et demander des précisions avant de le signer et demander des précisions en cas de doute : tous les contrats en séparation de biens et tous les Pacs ne sont pas rédigés de la même façon".

La clé d’une séparation réussie 

HB : "Dialoguer, et faire des concessions… : oui, sans pour autant tout accepter. 

Se séparer : oui. 

Adapter son niveau de vie : oui. 

Se faire plumer ou précariser : non".

Aller plus loin

📖 LIRE | Les bons comptes font les bons amants d'Héloïse Bolle (édition du Cherche Midi)

🎧 ECOUTER | Héloïse Bolle était l’invitée de deux émissions sur France Inter : L’argent dans le couple est-il un tue l’amour ? dans Grand bien vous fasse, l’émission d’Ali Rebeihi, et Argent dans le couple : quand on aime, on compte tout dans le Téléphone sonne, l’émission de Fabienne Sintes 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.