Anticiper, faire appel à des professionnels, enrôler les enfants, lister les cartons, repérer les lieux, prévoir une crémaillère… Quelles sont les clefs d’un changement de lieu de vie serein ou presque ?

Quelques trucs pour diminuer le stress du déménagement
Quelques trucs pour diminuer le stress du déménagement © Getty / Kei Uesugi

La docteure Marie-Claude Gavard, psychiatre, l'écrivaine et philosophe, Claire Marin, et Patricia Foucher, responsable du service juridique de l’Institut National de la Consommation (INC) étaient les invitées d'Ali Rebeihi dans l’émission Grand Bien vous fasse consacrée au déménagement. Elles ont distillé quelques précieux conseils pratiques pour diminuer l’angoisse et le coût d’un déménagement. 

📖  LIRE AUSSI | Déménagement : qu’est-ce qui se joue ?  

  • Visualiser : faire le point en amont sur les avantages et les inconvénients du nouveau lieu et les changements à venir.
  • Anticiper le plus possible. Pour des raisons d’organisation mais aussi parce qu'en matière de déménagement, certaines périodes sont plus chères que d’autres ! 
  • Choisir des déménageurs professionnels (vérifier que l’entreprise est bien inscrite au registre des entreprises de transport routier). En cas de difficulté, il y aura des recours possibles, tandis qu’avec du travail dissimulé, il n’y en aura pas. 
  • En cas de déménagement entre particuliers, - à ne réserver qu’aux petites quantités d’objets à transporter - faire attention aux conditions d’assurance et aux risques de blessure. 
  • Lister tous les cartons et penser à noter les contenus, facilite grandement la répartition à l’arrivée dans la nouvelle maison.
  • Faire participer les enfants : leur donner le plus de renseignements possibles avant. On peut leur montrer la maison, le quartier où ils vont vivre. On peut leur montrer l’intérêt de ce changement de lieu, mais ne pas nier le stress qu’ils vont avoir et accueillir cette douleur de la rupture, de l’abandon des amis… Admettre que chacun chacun vit cet événement à son rythme.
  • Quand on vend son appartement, absolument déguerpir pendant les visites pour éviter d’éventuelles remarques critiques de futurs acquéreurs en quête de diminution de prix. 
  • Arrivés dans un nouveau lieu, mettre rapidement ses objets familiers (photos, éléments de décoration…) pour se sentir plus vite chez soi.
  • Animaux domestiques : eux aussi stressent. On peut les emmener avant pour se familiariser avec leur nouveau lieu de vie et penser à apporter leur jouet. 
  • Penser qu’un déménagement dure trois jours : la veille, avec les objets utiles dans les cartons donc inaccessibles le jour J, où ils sont dans toute la maison, et le lendemain, il faut souvent reprendre la vie professionnelle.
  • S’entourer de personnes bienveillantes qui s’occupent de vous, des repas, du linge…
  • La maison est une sorte de seconde peau. Il faut donc prévoir une période de transition pour s’approprier le nouveau lieu, le nouveau quartier : d’où l’importance de prévoir une pendaison de crémaillère !

La docteure Marie-Claude Gavard, psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste, est l'auteure de Mais qu'est-ce qui se passe dans ma tête ? (éditions Marabout) et Claire Marin, écrivaine et philosophe, a écrit Rupture(s) (éditions de l'Observatoire).

🎧  ÉCOUTER |Le déménagement est-il synonyme de remue-ménage ?

ALLER + LOIN 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.