Si d’aventure, lors de votre ménage de Printemps, vous rencontrez une araignée, gardez votre calme, le stress du confinement est amplement suffisant ! On en parle dans l’émission d'Ali Rebeihi, "Grand bien vous fasse", avec quelques conseils de lecture.

Araignée sur sa toile, attendant un insecte
Araignée sur sa toile, attendant un insecte © Getty / Jean-Paul Bonnaffé

Pour en finir avec les idées reçues sur ces animaux très mal connus et trop mal considérés, Ali Rebeihi invite deux psychiatres, Aurélia Schneider et Christophe André, ainsi que l’arachnologue, Christine Rollard, chercheuse au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, auteure de Je n'ai plus peur des araignées.

Il est vrai que 40% de notre population, plus d’une femme sur deux, un homme sur dix, auraient peur des araignées ! 

Christine Rollard explique que « la peur des araignées n'est pas ancestrale, mais culturelle. Cette peur est plus marquée chez un certain nombre d’Occidentaux. 

En effet, dans d’autres parties du Monde, et même dans les temps anciens, l’araignée n’est pas du tout ce « démon meurtrier et dévorateur » que l’on croit.

L’araignée est un animal forestier et c’est parce que leur habitat disparaît progressivement qu’elles viennent habiter dans le nôtre. 

Discrètes et silencieuses, elles ne vous épient pas pour nous sauter dessus, elles s’installent dans un petit coin du plafond ou derrière un meuble et dévorent… seulement les insectes.

Répulsion viscérale, horreur absolue, phobie, agressivité incontrôlable, palpitations, peur panique, dégoût, notre relation aux araignées peut et doit être améliorée.

Idées reçues

Christine Rollard ne fait pas la chasse aux araignées, mais aux idées reçues sur ces animaux fascinants : 

  • Les araignées sont des insectes !

"Ce ne sont PAS des insectes. Quelques caractéristiques les différencient, comme le nombre de pattes, les yeux composés ou simples chez les araignées. Les insectes ont des antennes, pas les araignées." 

Les araignées sont des animaux du groupe des arachnides, un groupe qui inclut aussi les scorpions et les acariens.

  • Les araignées sont venimeuses !

"Venimeuses veut tout simplement dire porteuses de venin, mais PAS forcément mortelles pour nous autres humains. Leur venin n'est pas suffisamment puissant pour tuer les mammifères que nous sommes. On recense des cas mortels, une quinzaine de décès par an dans le Monde, dus à des infections ou des surinfections à l'endroit de la morsure, mais non pas à l'action directe du venin. "

  • Les araignées piquent !

Elles ne piquent pas mais, avec leurs crochets, mordent les insectes pour leur injecter du venin, et SEULEMENT les insectes dont elles sont friandes.

  • Des boutons bizarres ? c’est sûrement une araignée !

"Le venin des araignées n’est PAS allergène, donc, si vous avez des boutons, ça n'est absolument pas à cause d’une arachnide. L’humain n'a jamais été une proie pour les araignées, contrairement à ce qui peut être raconté effectivement dans certains médias ou réseaux. Cette idée, elle est vraiment très ancrée, mais est vraiment à enlever de notre esprit." 

  • J’ai peur… qu’une araignée entre dans ma bouche ! 

"JAMAIS une araignée n’entrera dans votre bouche. Il est possible qu'elles puissent se déplacer sur nous, mais c'est très rare et elles n'ont aucune raison de venir nous mordre." 

Rappelez-vous, l’humain n’est PAS une proie pour les arachnides.

  • Toutes les araignées sont dangereuses ! 

"Sur les 48 500 espèces connues d'araignées dans le Monde, seule une centaine sont dangereuses. Ce qui est un ratio assez bas, vous en conviendrez".

  • Une araignée dans votre maison indique que celle-ci est saine ! 

"Il s’agit d’un adage populaire dont l’interprétation peut être faussée." Ce n’est pas parce que la maison est saine que l’araignée va venir l’habiter, mais c’est justement parce que l’araignée "joue son rôle d'insecticide naturel et d'assainisseur en se nourrissant de mouches, de moustiques, de mites, d'acariens, de punaises". 

L'arachnophobie

Interrogé sur le traitement de cette phobie, le psychiatre Christophe André, nous donne quelques conseils : 

"Pour les personnes qui ont peur, c'est d'une part d'augmenter son savoir sur les araignées, apprendre son mode de vie, mais aussi, s'habituer à les voir sans reculer, regarder des images d'araignées immobiles, puis des images d'araignées en mouvement, en respirant bien, en restant face à l'image."

Le but du jeu est de réussir à supporter la cohabitation, et non devenir arachnophile, car les araignées sont des animaux pacifiques, qui se soucient seulement de manger les insectes. Nous devrions même les remercier d'être notre "insecticide naturel" !

La psychiatre, Aurélia Schneider, confirme les dires de son confrère en précisant qu'il y a "plein de gens qui ne consultent pas parce qu'ils ont très peur qu'on les mette en présence des araignées et qu’ils vont être plongés immédiatement dans un univers hostile. "

Se soigner est utile parce que, lorsque l'on vit seul et que l'on ne peut pas rentrer dans sa cuisine car on a vu une araignée dans son évier, ça peut être très ennuyeux. Se soigner nous donne plus de liberté."

Pour surfer sur la toile… de l'araignée

🎧 ECOUTER : l’émission Grand Bien vous fasse sur France Inter

📖 LIRE : Je n'ai plus peur des araignées, de Christine Rollard, arachnologue au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, ouvrage co-écrit avec Abdelkader Mokeddem, psychologue spécialisé dans le traitement des phobies.

📖 LIRE : La Hulotte, excellente revue naturaliste, qui paraît environ deux fois par année, et qui selon les dires de son créateur, Pierre Déom, est "le journal le plus lu dans les terriers" !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.