Faut-il bouger ou au contraire se reposer en cas de trouble dorsal ? Que faire de la douleur ? Quel sport pratiquer ? Le kinésithérapeute Major Mouvement était l’invité de l’émission Grand bien vous fasse d’Ali Rebeihi. Il a délivré quelques conseils tirés de sa pratique pour aider à venir à bout des lombalgies.

Douleurs du dos : faites du sport !
Douleurs du dos : faites du sport ! © Getty / DjelicS

34 ans, père de famille, kinésithérapeute de profession, Major Mouvement est aussi professeur en thérapie manuelle. Plus de 400.000 personnes le suivent sur les réseaux sociaux. Il s’est fixé comme mission d'aider ses patients à combattre les petites douleurs du quotidien et à mettre, ou à remettre, les personnes en mouvement. 

Ce kiné est venu sur les réseaux sociaux à force de rabâcher à ses patients de bouger leur corps

Major Mouvement explique : « Cela fait dix ans que je suis kinésithérapeute en profession libérale. J’expliquais régulièrement à un patient que c'était bon pour lui de bouger son bassin. Il pouvait, lorsqu’il était à son bureau, faire des mouvements simples pour venir chercher de la flexion lombaire. Il pouvait se positionner comme s'il voulait s'entasser sur lui-même, puis ensuite, au contraire, venir se redresser complètement. Assis toute la journée, on ne pense pas à faire ces exercices. Et au moment où il a fait ce geste, immédiatement, la douleur a diminué. J’ai vu l’étincelle dans ses yeux. Je me suis dit que je pouvais en faire profiter d’autres personnes. » 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La sédentarité est la mère de nombreuses petites pathologies comme le mal de dos

Major Mouvement est effaré : « La sédentarité est la quatrième cause de mortalité. Elle mène à des pathologies comme le diabète, les pathologies cardiovasculaires, la dépression, les problèmes du cerveau… Cela entraîne des douleurs dans l'épaule, des douleurs dans le genou, des douleurs dans le dos, principalement. 

La lombalgie coûte un milliard d'euros par an à la Sécurité sociale. C'est la deuxième cause de consultation chez un médecin général. Ce n’est pas anecdotique ! » 

Combattre l’idée reçue selon laquelle pour soulager un mal de dos, il ne faut pas bouger

Major Mouvement veut revenir sur l'idée de repos : « Globalement, le mouvement diminue les douleurs dorsales en dehors du traumatisme direct, après une chute par exemple, où l’on doit consulter. 

Mais on nous a éduqué avec l’idée qu’avec une vraie pathologie, il fallait se reposer. En cas de souffrance, on va vous dire : restez chez vous et reposez votre dos. Or c’est quasiment l'inverse qu'il faut faire. D’ailleurs le meilleur traitement pour le dos, c’est de porter du poids. 

Il faut y aller progressivement, et ne pas porter trop lourd, mais c’est le meilleur remède. 

Ce qui protège le mieux le dos, c’est de construire plein de muscles tout autour de la colonne vertébrale, d'avoir confiance dans la capacité de notre dos à pouvoir bouger, et à être fort.

Pour résumer : échauffez-vous avant le sport, faites-en régulièrement, dormez correctement, mangez normalement et tout ira bien ! »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Douleurs : corps et psychisme sont liés

La douleur c’est dans la tête ? Oui, mais pour Major Mouvement : « Ce n’est pas une raison pour l’ignorer, ou penser que les personnes font exprès. 100% de la douleur vient du cerveau puisqu'il traduit la sensation. Il y a une interaction permanente entre notre corps, notre cerveau et notre douleur. Si on vous met la main sur l'épaule, votre cerveau va l'interpréter comme un geste de bienveillance. Si à pression et à chaleur égale, on met une main au niveau de votre cuisse, vous n’en ferez plus du tout la même interprétation. Vous pouvez considérer ce geste comme étant une agression.

C’est pareil avec la douleur lombaire. Le cerveau peut l’interpréter en se disant que c’est normal, si on a fait du sport, d’avoir des tensions, ou à l’inverse penser que c’est une hernie discale ou quelque chose d'horrible. »

Faire régulièrement un sport qui vous plait

Aujourd’hui, scientifiquement, tout est bon explique Major Mouvement : « La marche rapide, les séances d’abdominaux, la musculation du dos, la natation, ou du vélo… Tout est bon, du moment que les personnes se mettent en mouvement. Le gainage des abdominaux, n'est pas meilleur qu'un autre.

Le sport qui sera le plus efficace, sera celui qui vous plaira. Votre corps n'a besoin que de six à huit semaines pour changer. C'est l'arme du temps, et la répétition de bon petits gestes donneront des résultats. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix