En ces temps confinés, que nous soyons en ville ou à la campagne, comme nous avons besoin des arbres ! Plus que jamais, leur présence a le don de nous apaiser et de renouveler nos capacités d'émerveillement. Et si, en les connaissant mieux, nous partagions encore plus avec eux ?

Éloge de la lenteur : tout doucement, apprenons à connaître, à respecter et à aimer les arbres
Éloge de la lenteur : tout doucement, apprenons à connaître, à respecter et à aimer les arbres © Getty / Theverest

Outre les bienfaits d'une courte promenade aux abords des forêts et la simple joie de contempler les feuillages bruissant doucement dans la brise printanière, en ce temps de confinement, au jardin, vous aurez envie de choyer vos arbres et jamais, peut-être, les jardins n'auront été aussi magnifiques qu'en cette bien étrange saison du Printemps 2020 !

Dans ses chroniques de fin de semaine sur France Inter, Alain Baraton, notre jardinier à la main verte, tout en prodiguant ses conseils, évoquait avec ferveur la beauté, mais aussi la conscience des arbres.

Choisissant le margousier et le marronnier, si différents mais tout aussi splendides, le jardinier-poète nous donnait quelques clés pour nous émerveiller, avec simplicité et bonhomie.

L'Arbre et l'Humain, un lien symbolique

Notre lien avec l'Arbre puise sa force dans les symboles, enfouis dans les légendes qui fondent notre inconscient collectif. La présence d'arbres immenses dans notre mémoire ; ainsi Yggdrasil, l'arbre-monde de la mythologie germano-scandinave, a marqué notre civilisation.

L'arbre, aux racines profondes, plongeant dans le ventre de la Terre, aux branches touchant le Ciel ; l'arbre dressé et, comme nous, faisant le lien entre le Ciel et la Terre, tout comme le ferait un totem, et portant le nom d'Irminsul dans l'ancienne langue germanique.

Et puisque nous évoquons le terme totem des Amérindiens, pour parler d'une forme sacrée, se tenant entre les deux mondes, écoutons leur définition de l'humanité :

L'Homme est un Arbre qui marche.

Le poète Guillevic, qui aimait tant les arbres lui aussi, écrivait dans Terraqué (Gallimard, 1978):

Au dehors l'arbre est là et c'est bon qu'il soit là, signe constant des choses qui plongent dans l'argile. 

Des études scientifiques récentes ont confirmé la belle intuition des Amérindiens et celle du poète.

L'intelligence végétale de l'Arbre

Côté chiffres, avec ses 136 espèces d'arbres, la forêt française (métropolitaine) couvre 17 millions d'hectares, correspondant à un taux de boisement proche des 30 %, un taux en progression constante et proche des chiffres mondiaux. 

Ces chiffres montrent l'importance croissante des arbres dans notre réalité tangible autant que dans notre inconscient collectif. 

Et surtout lorsque nous devenons instruits de leurs extraordinaires capacités qui pourraient apporter des solutions à certains problèmes environnementaux. 

Les compétences des arbres ont été révélées récemment dans des émissions de France Inter.

  • La Terre au Carré

Dans l'émission intitulée, La Sensibilité des Arbres, Mathieu Vidard s’entretenait avec Bruno Moulia, directeur du laboratoire PIAF (Physique et physiologie intégratives de l’arbre en environnement fluctuant) à l’Université Clermont-Auvergne / INRA.

Bruno Moulia, biologiste spécialiste de la biomécanique des plantes, nous révèle que les arbres sont sensibles, réactifs et qu'ils peuvent se déplacer !

Si nous pouvions voir leurs mouvements, nous les verrions en permanence maintenir leur équilibre et leur posture. Soumis à la gravité ou à la force du vent, les arbres, comme toutes les plantes, restent dressés par un contrôle actif, et même adaptatif.

  • CO2 mon Amour

En 2017, dans l'émission intitulée, La Vie secrète des Arbres, Denis Cheissoux invitait un ingénieur forestier allemand, Peter Wohlleben, auteur d'un livre du nom de l'émission, et passionnant ouvrage qui a été n° 1 des ventes pendant deux ans. 

Dans cet ouvrage, en courts chapitres clairement racontés, l'auteur, amoureux de la forêt, nous apprend que celle-ci ressemble à une communauté humaine, avec des familles constituées. Nous allons d'étonnement en étonnement, comme, par exemple, le réseau racinaire qui, semblable à Internet, permet aux arbres de communiquer.

  • Du Vent dans les Synapses

Dans l'émission intitulée, Au plus près de nos arbres, Daniel Fiévet nous proposait, avec le botaniste, Georges Feterman, de partir à la découverte d'arbres remarquables, en France

L'association A.R.B.R.E.S. (Arbres Remarquables : Bilan, Recherche, Etudes et Sauvegarde) que Georges Feterman dirige depuis 1994, développe tout un réseau de diffusion et déploie ses connaissances au plus grand nombre.

Georges Feterman a co-réalisé avec Jean-Pierre Duval et Caroline Breton, le documentaire sorti sur les écrans en avril 2019 : Les Arbres Remarquables, un patrimoine à protéger, disponible chez Museo.

Ainsi, nous découvrons que les arbres possèdent des stratégies de survie, des modes de communication et d'autres capacités insoupçonnées.

Au vu de toutes ces révélations sur les arbres, des mesures officielles ont été prises récemment pour les protéger en tant qu'êtres vivants.

Déclaration des Droits de l'Arbre 

Le 5 avril 2019, lors d'un colloque à l’Assemblée Nationale, cette déclaration a été proclamée :

  • L'article 1 énonce que l'arbre est un être vivant jouant un rôle fondamental dans l’équilibre écologique de la planète. 
  • L'article 2 précise que l’arbre est sensible aux modifications de l’environnement et qu’il doit être protégé des substances toxiques pour parfaire sa croissance. 
  • L'article 3 stipule que l’arbre, en ville ou à la campagne, doit être respecté tout au long de sa vie, pour se développer et se reproduire librement, de sa naissance à sa mort naturelle. 
  • L'article 4 note que des arbres jugés remarquables par les hommes, méritent une protection renforcée et une mise en valeur pour des motifs d’ordre esthétique, historique ou culturel. 
  • L'article 5 affirme que les modalités d’exploitation des arbres forestiers ou ruraux doivent tenir compte du cycle de vie des arbres et devenir un mode d'exploitation durable.

Cette déclaration impacte notre activité humaine dans tous les aspects de notre relation aux arbres et chacun devrait le lire avec attention ! 

Pour aller de branche en branche

🎧 ÉCOUTER : L'émission, La Terre au Carré, intitulée La Sensibilité des Arbres.

🎧 ÉCOUTER : L'émission, CO2 mon Amour, intitulée La Vie secrète des Arbres.

📖 LIRE : La Vie secrète des Arbres, de Peter Wohlleben, traduit de l'allemand par Corinne Tresca, et paru aux éditions Les Arènes.

🎧 ÉCOUTER : L'émission, Du Vent dans les Synapses, intitulée Au plus près de nos arbres

📖 LIRE : L' Arbre dans tous ses états, de Georges Feterman, aux éditions Delachaux et Niestlé.

🎧 ÉCOUTER : L'émission, La Main Verte, d'Alain Baraton, tous les samedis et dimanches en matinée sur France Inter.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.