Recommandé par le marketing alimentaire dans des spots télévisés ou au dos de paquets de céréales, le jus de fruit est-il vraiment l'allié indispensable d'un petit déjeuner porteur d'énergie et bon pour la santé ? Pas si sûr... Faut-il lui préférer du nectar de fruits ? Ou une compote, peut-être ?

Un bon jus d'orange frais le matin pour bien commencer la journée ! Mais, à y réfléchir, est-ce vraiment bon ?
Un bon jus d'orange frais le matin pour bien commencer la journée ! Mais, à y réfléchir, est-ce vraiment bon ? © Getty / Jamie Grill

Pour combattre les idées reçues sur les jus de fruits, étaient réunis sur le plateau de Grand bien vous fasse Irène Margaritis (chef de l'évaluation des risques liés à la nutrition à l'ANSES, l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation) et Catherine Lacrosnière (nutritionniste). Voici leurs conseils et analyses.

Fruits entier VS fruits transformés

Boire un verre de jus de fruit ou manger une compote n'apportent pas les mêmes bénéfices que manger un fruit frais. Irène Margaritis souligne, lapidaire : "Ce sont des fruits transformés... donc ce ne sont plus des fruits !" (Pour la compote, la "transformation" est la cuisson et pour les jus, c'est la pression)

A cela s'ajoute que le devenir dans l'organisme du fruit / jus / compote ne sont pas les mêmes : un fruit entier sera délivré plus tranquillement à l'organisme qu'un jus de fruit ou une compote, parce que son assimilation par le système digestif nécessite plus de temps - ne serait-ce que par la manière dont il est absorbé : vous allez avaler d'un coup un jus alors que vous mâcherez un fruit entier - et pendant que les dents rempliront leur rôle de déchiqueteuses, la salive (concentré en enzymes) dégradera les aliments une première fois avant leur entrée dans le système digestif où le fruit sera peu à peu décomposé et assimilé... Et au final, vous aurez de l'énergie pendant plus longtemps.  

Bienfaits comparés

Fruits, fruits transformés : qu'apportent-ils à l'organisme ? De l'eau, du sucre, des fibres, des minéraux et des vitamines. 

  • L'eau est essentielle, mais si c'est elle l'objectif recherché, mieux vaut boire de l'eau pure c'est plus efficace (plus simple / moins onéreuse / moins calorique !...) 
  • Dans les fruits transformés on trouve du sucre ajouté (saccharose), utilisé pour corriger l’acidité excessive de certains jus à base de concentré (comme le jus d’orange ou de pamplemousse). Les jus industriels sont bien plus sucrés (et donc caloriques) que les fruits entiers.
  • Pour les fibres, elles ont tout simplement le plus souvent disparu lorsque le fruit est transformé.
  • Les vitamines et les minéraux, eux, sont toujours là en quantité comparables, que le fruit soit entier ou transformé. Mais ceux qui ont été perdus lors du processus de fabrication ont souvent été remplacés par des vitamines et des minéraux chimiques et non naturels - donc moins facilement assimilables. A noter toutefois : que le jus de fruit soit fait maison ou industriel : il faut le boire immédiatement parce que la vitamine C que l'on trouve dans un jus est très labile, c'est-à-dire qu'elle est sensible à l'air et à la lumière et disparaît en une trentaine de minutes !
  • Si le fruit est transformé industriellement, des additifs et auxilliaires technologiques viennent s'y ajouter. Ceux-ci sont plus ou moins louches, comme le diméticone : cet auxiliaire est un anti-moussant (mais aussi un anti-poux !) utilisé pour qu'un jus d'orange soit bien homogène et brillant. Il est considéré comme cancérigène.

►  LIRE  AUSSI à ce sujet Poissons, épices, café… Quelques révélations sur les pièges du marketing alimentaire

Faut-il préférer le nectar au jus de fruit ?

Le nectar est, dans la mythologie grecque, le breuvage des dieux : composé à base de miel, il rendait immortels ceux qui en buvaient.

Le "nectar de poire", par exemple, serait donc une boisson digne des dieux ? Malheureusement non, pas du tout. Irène Margaritis dément cette idée reçue : "L'appellation 'nectar' est utilisé d'un point de vue réglementaire pour certains jus de fruits qui ne sont plus des jus de fruit mais des jus de fruits auxquels a été ajouté du sucre." 

Aller plus loin

🎧 Ecoutez Grand bien vous fasse : l'intégralité des échanges sur les idées reçues de l'alimentation, où sont également passés au crible les huîtres (et le cholestérol), le thé, les vertus brûle-graisses de l'ananas ou du citron…

📖 LIRE AUSSI 

📖 Le guide des aliments de Sylvain Duval (éditions du Cherche Midi)

📖 Prévenir et soigner l’inflammation de Catherine Lacrosnière (Hugo, collection New Life) dont un aperçu est disponible là

Articles liés
Vie quotidienne
Peut-on tomber malade à cause du froid ?
15 février 2019
Vie quotidienne
Aux origines du tatouage
12 février 2019
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.